Pourquoi les millionnaires se préparent-ils à la fin du monde ?

Les super-riches savent que l’effondrement est pour bientôt !

Les milliardaires et millionnaires de la Silicon Valley, les fondateurs des fameuses start-ups en hypercroissance sont de plus en plus nombreux à l’avouer et à l’assumer.

Ils se préparent à un bouleversement majeur dans les prochaines années.

  • Achat d’îles isolées, 
  • construction de bunkers, 
  • villes ultras-sécurisées, 
  • plans d’évacuation, 
  • recrutement d’anciens militaires…

Quand on a les moyens, on ne compte pas !

maison securise


Qui sont vraiment ces riches qui se préparent à l’apocalypse ? 

Contrairement aux anciennes générations de dirigeants d’entreprise, ce sont des « Self-made man » (« qui s’est fait tout seul », en français). 

Ils ne doivent leur fortune qu’à leur grande intelligence et à leur sens des affaires.

Ces ultra-riches, milliardaires ou « seulement » multi-millionnaires sont ceux qui ont créé le monde ultra connecté dans lequel nous vivons. 

  • Récupération massive des données personnelles,
  • Reconnaissance faciale,
  • Automatisation massive de la production et des services…

 

Ce sont eux qui sont en train de créer le monde du futur.

 

Pourquoi ceux qui créent le futur le redoutent-ils ?

Millionnaires fin du monde

Quand on crée un système, on connaît ses forces, mais aussi ses faiblesses.

Ils connaissent mieux que personne les dangers du monde ultra connecté et ultra dépendant à la technologie dans lequel nous vivons.

Ils savent qu’un simple bug informatique ou une coupure d’électricité généralisée peut causer des ravages dans les pays industrialisés.

 

La crainte d’un crash technologique

Il y a 50 ans, en cas de coupure d’électricité, il suffisait d’allumer des bougies pour que la vie reprenne son cours. 

Aujourd’hui, tout s’arrête :  les transports, les hôpitaux, l’approvisionnement alimentaire, la sécurité…

Dans les villes, où la population est ultra concentrée, les dégâts seront terribles.

Imagine un bug dans le système de paiement de ta banque. 

Un scénario de fin du monde rarement pris comme exemple et qui ne semble pas critique.

Si un bug majeur était détecté dans le système informatique des banques (elles utilisent quasiment toutes la même technologie), l’économie mondiale serait tout simplement paralysée.

Plus personne n’aura confiance dans les données qui sont stockées sur les serveurs. 

 

La monnaie n’a plus aucune valeur, l’économie s’effondre

Si plus personne n’a confiance dans les données des banques.

Un billet de 500 € vaudra autant qu’un emballage de sandwich.

Voici la définition de la monnaie fiduciaire selon Wikipédia :

« La monnaie fiduciaire est la monnaie comprenant les pièces et les billets de banque, c’est un instrument financier dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque : la confiance (fiducia en latin) que lui accorde l’utilisateur comme valeur d’échange, moyen de paiement, et donc comme monnaie, repose sur un principe de garantie défendu par une institution centralisatrice. »

Conséquences ?

  • Impossible de retirer de l’argent en liquide de son compte bancaire
  • Impossible de payer avec une carte de crédit
  • Impossible de payer les salaires
  • Impossible pour les entreprises de payer leurs fournisseurs


Sans moyen de paiement informatique, l’économie s’effondre complètement.

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

TOUT SAVOIR

POUR DEVENIR AUTONOME AU QUOTIDIEN

devenir autonome autonomie livre
200 ans de savoir ancestral compilés dans un livre unique !

Pour tout apprendre sur : la culture, l’élevage, la gestion de nourriture…

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.


La crainte de troubles sociaux

En plus des risques technologiques, il y a une autre peur latente dans l’esprit de ces super-riches.

C’est celle des troubles sociaux de grande ampleur.

Ces troubles, ils en seront la cause. 

Mais surtout, ils seront les premières victimes de cet inévitable effondrement . 

En effet, ce sont eux qui, en automatisant le travail, détruisent des millions d’emplois. 

Ces milliardaires ont mis en place les modèles économiques qui réduisent à la misère les classes sociales les plus vulnérables.

Ce sont également eux qui, en coulisses, aident les États à mettre en place des outils de contrôle des masses.

Récupération et analyse des données, vidéosurveillance avec reconnaissance faciale, manipulation de l’opinion… 

Ça a longtemps été un fantasme, mais ces technologies sont aujourd’hui dans nos rues.

reconnaissance faciale chine big btrother

Ces milliardaires prévoyants ne sont pas dupes, ils sont conscients que la situation n’est pas viable sur le long terme.

Ils vivent dans la crainte que la population se révolte.

Contre le système actuel. 

Contre eux.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources :

https://blogs.mediapart.fr/patrick-cahez/blog/100219/les-millionnaires-de-la-silicon-valley-se-preparent-la-fin-du-monde 

https://www.radio1.pf/meme-les-milliardaires-se-sont-mis-au-survivalisme-edito-18-02-2019/ 

https://www.nouvelobs.com/rue89/sur-le-radar/20170228.OBS5882/pourquoi-les-millionnaires-de-la-silicon-valley-se-preparent-a-la-fin-du-monde.html  

https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_fiduciaire 

S’abonner
Notification pour
guest

16 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
GIORDANO
GIORDANO
1 année il y a

Bonjour

Je vois qu une fois encore un prélèvement de 19 euros a ete effectué sur mon compte – pourriez vous suspendre tout vos prélèvements je vous en remercie
cordialement Eric

bertrand
bertrand
1 année il y a

C EST justement ceux qui soit disant font le monde de demain qui en on peur car c est de leur faute de tout vouloir automatiser de créer de nouveau systèmes afin de ne pas mourir, car une entreprise qui ne crée pas meurt et c est un peu de la faute de ces quelques patrons des GAFA sans oublier les GAFA chinois avec un théocrate à leur tête si on a un monde qu on a en ce moment et cela ne va pas s arranger

Beatrice Gilboa
Beatrice Gilboa
2 années il y a

Merci Kevin Lemetayer,
J’ai toute ces inquiétudes qui flottent dans l’air, d’unbasculement de la société actuelle qui semble tombée sur la tête (violences égoïsme, perte du bon sens …) mais oui, je crois aussi qu’il ne faut pas mettre ces pensées en avant mais faire notre part au jour le jour, par nos actes et nos pensées dans le sens opposé à la violence la surconsommation, l’égoïsme etc. Finalement le côté de la bascule qui vient dépendra de quel côté sera la « masse critique ». Même si nous sommes pessimistes, faisons semblant par nos actes quotidien d’etre optimiste et d’oeuvrer pour une meilleure société !

Jacqueline Boivin
Jacqueline Boivin
2 années il y a

Leur monde, je le leur laisse. Il ne m’intéresse pas. Je ne serai pas leur esclave.

Aurore
Aurore
2 années il y a

Bonjour, j’ai conscience qu’à un moment, notre monde va péter un câble. Alors la plupart des gens ne s’en soucie pas et consomment encore et encore. Dommage, à l’heure ou tout le monde ce là joue égoïste, on devrait tous s’aider pour faire face à ce qui va nous tomber dessus.

Pescadou
Pescadou
2 années il y a

Notre monde est fragile, très fragile, les millionnaires et nous le savons…
En cas de grave soucis, nos dirigeants, grands démocrates en théorie, basculeront dans le totalitarisme pour nous protéger… Cf les lois sur les écoutes et enregistrements de nos échanges pour « lutter contre le terrorisme » toujours actives puis limitation de nos libertés de déplacements et réquisitions possibles en fonction des besoins pour « lutter contre le Covid19″…
Imaginer une éruption volcanique qui empêche les vols d’avions et réduise les récoltes à pas grand chose, que se passerait-il alors ?
Bonne préparation !

Dulcamara
Dulcamara
1 année il y a
Répondre à  Pescadou

Bill Gate envisage d’obscurcir les rayons du soleil par un nuage de poussières, afin de réduire le réchauffement climatique. Comment ? Peut-être en provoquant des éruptions volcaniques, qui sait ? Ils sont fous…

Kris
Kris
2 années il y a

Bonjour, il est facile d’accuser les puissants de ce monde…. Nous sommes tous responsables de ce qui arrive. Combien de non puissants polluent notre planète, trop feignasse pour jeter leur can vide, leur emballage plastique dans la poubelle mise à disposition à 5m, pillent les jardins de petites gens qui se crèvent à remuer la terre pour 3 légumes, piquent dans les bagnoles, pissent dans les rues…. Entre une société dirigée par ces racaille et une société dirigée par les puissants, le choix est difficile. J’ai visité Auroville en Inde, allez y! La sois disante communauté idéale….. Nous les petits avons été incapables de créer des communautés viables égalitaires. Dès qu’un groupe se forme, nombreux sont ceux, celles qui désirent imposer leur vision, diriger, obtenir les privilèges…. Soyons modestes, nous ne sommes pas encore prêts à vivre sans chaînes!

Kevin Lemetayer
Kevin Lemetayer
2 années il y a

Le monde de demain se fait tout les jours, par nos actes et nos pensées ou par l’absence de ces derniers… Ce ne sont pas ceux qui ont créé ces technologies qui détruiront nos chances pour demain meilleur que le aujourd’hui clone d’hier. Ce sont ceux qui laissent faire et attendent que ces « créateurs », ingénieux ne l’oublions pas, qui causeront notre perte.

Le système dans lequel nous vivons est basé sur la concurrence, peut on réellement en vouloir à ceux qui en tirent profit ? Par notre inaction généralisée nous avons tous validé leurs actions…
Triste état de fait ? Possible, oui… Mais c’est néanmoins un fait.

C’est à nous de nous remettre en question. Il nous appartient de réaliser et accepter notre responsabilité dans tout cela. Jeter la pierre n’est que trop facile…
Si nous acceptons de faire différemment à nos niveaux respectifs alors tout changera, et ce bien plus rapidement qu’on ne le croit.

Il faudra aussi accepter le coût de ce revirement. Nous avons vécu en maîtres du monde pour trop longtemps, un équilibrage va être demandé afin que nous acceptions notre place sur ce monde.
Les anciens diraient que l’humilité de notre espèce doit être remise en place.
L’instinct social qui est le notre aussi doit reprendre sa place, en étant associé au bon sens et à l’éthique… Avançons dans le même sens, mais vérifions à chaque pas que ce sens est le bon. « il a dit que… », « elle a dit que… » ne sera plus toléré ou accepté sans être accompagné d’une réflexion individuelle.

Le monde de demain, en tout cas celui que nous désirons (un monde de paix, d’équilibre, de solidarité et d’abondance) est possible, mais seulement si nous agissons tous pour son avènement. Nous sommes tous responsables de nos actions, ainsi que du bien être de nos prochains.
Combien d’anciennes sagesses transmettent ce même message depuis la naissance de notre espèce ? Depuis les peintures sur les murs des grottes de nos Ancêtres jusque dans les livres retraduits à outrance des religions d’aujourd’hui, ce message persiste en tant d’écho qu’il est inconcevable de pouvoir croire qu’aujourd’hui nous n’en soyons pas conscient. Nous devons vivre ensemble, humains dans la main, avec ce monde (et non pas en dépit de ce monde…).

Si nous voulons changer ce système, nous devrons changer nos façons de voir nos rôles dans notre société, nos rôles vis à vis de ce monde et de toutes les espèces qui le composent… Il est impensable que l’on puisse voir des espèces disparaître et que nous ne puissions avoir comme réaction que « et alors, qui en avait besoin ? ». L’ignorance devrait pousser au respect et à l’humilité et non pas à l’abus de pouvoir et au mépris.

Soyons, ensemble, la révolution sociale… Soyons l’évolution de notre espèce.
Arretons d’avoir peur de la mort et de l’adversité… Car la mort est la vie, et l’adversité est ce qui nous renforce.
N’ayons plus peur de nous même ou de notre responsabilité.
Soyons humains, forts, résilients et responsables.
Décidons que l’ère de « l’erreur est humaine » est finie, décidons qu’il est temps pour l’ère de « la force est humaine ». Et cette force commence dans la prise de responsabilité.

Arretons de rêver des héros d’antan, arrêtons d’attendre les héros de demain… Soyons forts, solidaires et responsables ensembles et aujourd’hui.

Nicole Bastide
Nicole Bastide
2 années il y a
Répondre à  Kevin Lemetayer

Merci pour ce très beau message, je vous rejoins complètement !
À bientôt

Thierry Kerdrean
Thierry Kerdrean
1 année il y a
Répondre à  Kevin Lemetayer

la survie passera aussi par le renforcement de solidarités immédiates et de proximité….

Dulcamara
Dulcamara
1 année il y a
Répondre à  Kevin Lemetayer

Utopie, quand tu nous tiens !…
Une société qui refuse d’être théocentrique, deviendra nécessairement matérialiste et conduira à l’égocentrisme, faisant du dieu Mamon (l’argent, la possession) la référence absolue. Rousseau et son Bon Sauvage… depuis deux siècles, on voit ce que cela donne. L’homme n’est pas bon par essence ; et même si quelques hommes de bonne volonté s’alliaient pour faire « ensemble, la révolution sociale », il y en aurait toujours d’autres pour profiter de cette « évolution », pour revendiquer ou saper ces forces vives à leur profit. Durant le siècle écoulé, on a vu en oeuvre ces utopies (communisme, socialisme, fascisme, etc.) qui toutes avaient pour ambition de réduire les inégalités, de mettre en commun les talents ou les richesses du groupe, mais en ignorant ou même en détruisant les religions surtout les plus pacifiques. Qu’en est-il résulté ? des dictatures qui seules, en dehors d’un idéal religieux, peuvent contraindre l’individu à renoncer à son bien-être sous prétexte que son voisin doit accéder à cette même jouissance. La société de consommation montre comment quelques individus, dénués de tout scrupule, persuadent l’homme (sans ancrage religieux) a tout sacrifié à son soit-disant « plaisir », entrainant la pollution de notre Terre, et augmentant encore les inégalités.
L’homme a besoin de transcendance. L’erreur des communistes, c’est d’avoir promis à ses « ouailles », le paradis sur terre!
« Arrêtons d’avoir peur de la mort et de l’adversité… Car la mort est la vie, et l’adversité est ce qui nous renforce. » Là, je suis parfaitement d’accord avec vous, mais tous les humains n’ont pas les mêmes capacités de faire face à la mort et à affronter l’adversité… L’égalité n’existe pas quoi qu’on dise. Nous pouvons le constater chaque jour ; et ce n’est pas la faute de la société, c’est un fait. Et comme la vie est courte, il faut se projeter dans le futur en se servant des expériences de nos anciens et en leur confiance dans une force toute puissante que certains appellent Dieu. Sinon : « paroles, paroles, paroles… »

Gras-Tachon Pierre
Gras-Tachon Pierre
2 années il y a

Je n’ai qu’un souhait pour ces gens là. C’est celui de les voir crever de faim devant la porte de ceux qu’ils ont appauvri en détruisant les emplois et en payant les autres une misère. Ces gens là eux auront appris à se débrouiller avec peut et auront toujours de quoi vivre car ils n’ont pas peur de retrousser leurs manches. Je fais parti de ces gens là et je languis de voir ce moment là arriver. Je commence à saliver car je suis persuadé qu’il approche

Kevin Lemetayer
Kevin Lemetayer
2 années il y a
Répondre à  Gras-Tachon Pierre

Bien que je comprenne le cœur de votre colère, car je le partage aussi, j’espère que vous trouverez la force de passer au dessus…
Peut-être pas de pardonner, mais peut-être seulement d’avancer sans cette rancœur…
Elle nous paraît légitime, mais elle ne fait qu’alimenter la colère et elle ternis les chances que nous avons de voir un monde meilleur sortir de tout cela.

Même de l’effondrement imminent, car moi aussi je sens ce moment arriver bon train, un monde meilleur peut naître. Nous n’avons pas le mythe du Phoenix pour rien… Mais pour que cela puisse être possible nous devrons changer au cœur.

En définitive, est-ce que la misère d’un autre pourra réellement aider à améliorer une situation ?
La révolution française n’a rien changer… On pourrait même considérer qu’elle a aggravé l’état des choses car elle a mené au monde d’aujourd’hui.

La misère engendre la colère, le ressentiment et la rancœur.
La solidarité engendre la compassion, l’humilité et le partage.

J’espère que vous parviendrez à vous défaire de cette rancœur, car je crois que vous serez important et nécessaire aux personnes autour de vous… Et c’est surtout de ces forces qu’elles auront besoin…

bruno vigier-lafosse
bruno vigier-lafosse
2 années il y a

Personnellement, je me prépare à une série d’évènements qui arrivent régulièrement, mais qui se produiront de façon concomitantes!
Par exemples des grands incendie et/ou inondations, pendant une période troublée de grèves, blocages…pendant une crise économique majeure, avec des récoltes mondiales en baisse et une pandémie majeure, des émeutes/voire guerre civile dans les banlieues, voire guerre mondiale (USA, Russie, Chine, Iran, Corée, Turquie…)

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.