La France est-elle proche de la guerre civile ?

Récemment, quelqu’un de la « mouvance survivaliste » m’a posé une question qui m’a profondément dérangé.

« Antoine à ton avis, la France est-elle proche de la guerre civile ? ».

Je vais répondre ici ce que j’en pense.

C’est un sujet qu’on ne peut pas prendre à la légère, j’espère que tu liras l’article jusqu’au bout.

Pour commencer, il est important de définir ce qu’est une guerre civile.

 

Qu’est ce qu’est vraiment une guerre civile ?

« Une guerre civile est la situation qui existe lorsqu’au sein d’un État, une lutte armée oppose les forces armées d’un État à des groupes armés identifiables, ou des groupes armés entre eux, dans des combats dont l’importance et l’extension dépasse la simple révolte ou l’insurrection. » Wikipedia.

La guerre civile, c’est quand on combat ses voisins.

Quand on combat des personnes avec qui on a été à l’école.

Quand on combat ses amis.

Quand on s’entretue « entre nous ».

 

Ne pas confondre une révolte et une guerre civile

Beaucoup confondent les révoltes et les guerres civiles.

Sûrement parce qu’ils n’ont jamais connu ni l’une ni l’autre.

Et qu’ils n’ont jamais cherché à comprendre.

Ils ne font que réutiliser des mots sans réfléchir.

 

Une révolte

guerre civile chili

C’est que qui est en train de se passer au Chili, ou au Venezuela, où le peuple descend en masse dans la rue.

Et où les militaires tirent à balle réelle dans la foule.

Regardez les interviews des manifestants où ils expliquent les raisons de leur révolte.

Pas les vidéos réductrices des affrontements que l’on montre au JT, où l’on voit des hommes lancer des cocktails Molotov sur la police.

Vous verrez des gens pleins d’espoirs qui espèrent obtenir des changements.

Vivre dans de meilleures conditions et pouvoir offrir un meilleur avenir à leurs enfants.

Ce sont des hommes pleins d’espoir.

 

Une guerre civile

guerre civile syrie

C’est ce qui est en train de se passer en Syrie et ce qui s’est passé dans les Balkans.

Où des groupes armés se sont formés par idéologie ou par religion pour s’entretuer.

Et où la population civile s’est retrouvée prise sous des bombardements.

Regardez les vidéos des combattants, quand ils retournent se reposer à l’arrière.

Pas les vidéos réductrices des affrontements que l’on montre au JT, où l’on voit des hommes se tirer dessus à l’arme lourde dans des bâtiments en ruine.

Observez bien leurs visages, ce sont des hommes qui ne comprennent pas ce qui leur arrive.

Ils se sont retrouvés pris dans quelque chose qui les dépasse.

Ils ont le regard vide et se mettent à pleurer sans raison apparente.

Ce sont des hommes détruits.

guerre civile soldat

 

La France est loin d’une révolte et encore plus de la guerre civile

Au plus fort des manifestations des gilets jaunes, on était peut-être proche d’une révolte.

Mais loin, très, très loin d’une guerre civile.

Il y a pour moi deux types de personnes qui se posent la question :

« La France est-elle proche de la guerre civile ? ».

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

 

Ceux qui ne savent pas ce qu’est une guerre civile

Ce sont soit des personnes qui parlent sans prendre la peine de se renseigner.

C’est grave de prendre à la légère des sujets aussi terribles.

Soit des personnes qui sont trop limitées intellectuellement pour comprendre.

Pour elle, on ne peut malheureusement rien faire.

 

Ceux qui espèrent une guerre civile

Ceux-là sont les pires.

Ce sont des gens profondément malsains.

Qui sont animés d’un sentiment d’autodestruction.

Et qui aimeraient sombrer en entrainant tous les autres avec eux.

On peut les comparer à un pilote de ligne qui se suiciderait en s’écrasant avec ses passagers.

 

Parler de guerre civile décrédibilise notre mouvement

Le survivalisme est quelque chose de sain.

C’est faire des efforts pour obtenir des compétences qui nous permettent de gagner en autonomie.

Des compétences qui peuvent nous permettre de survire à une situation critique.

Et d’aider ceux qui sont dans une situation critique à survivre.

Le problème est que les médias aiment le sensationnalisme.

S’ils doivent interviewer un groupe de 100 survivalistes, ils oublieront ceux qui font des stages de secourisme.

Ils ne garderont au montage que le débile qui parle de guerre civile.

Et nous, au lieu de passer pour des personnes responsables qui prenons notre survie en main, nous passerons encore pour des fous qui attendent avec impatience l’apocalypse au fond d’un bunker.

Préparez-vous.

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

215 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
kevin
kevin
10 mois il y a

Quand je vois la haine qui monte, pour celui qui est dans le besoin, pour l’étranger, celui sur qui on projette nos peurs, l’autre tout simplement quel qu’il soit… Je suis blanc, trentenaire; j’ai vu le mépris de ceux qui ont toujours vécu dans le confort, j’ai vu le racisme de touts bords… quand je crevais de faim on me disait, t’es blanc donc t’as de l’argent, ou vous n’êtes pas assez bronzé pour avoir l’air d’être dans le besoin, ect. ect. Je n’espère pas de guerre civile, mais je la redoute car beaucoup en rêvent, abreuvés de fantasme pseudo patriotique, de clichés pseudo héroïques survivalistes hollywoodiens, ou de ce qu’on ne connait que trop bien depuis longtemps, le bon vieux fanatisme religieux ou politique. J’ai la chance aujourd’hui de pouvoir me projeter dans autre chose, fuir cette fange ou les hommes n’ont souvent plus grand chose d’humains… mais je ne veux pas cultiver mon jardin pour mon seul bénéfice. Avec mon amie nous sommes sur le point de faire revivre un vieux moulin à eau entouré de quelques hectares. Nous voulons d’abord faire en sorte de préserver l’âme du lieu, l’histoire de leurs anciens propriétaires, êtres utiles localement pour nos voisins qui nous ont si chaleureusement accueillis, partager nos savoirs faire et en acquérir de nouveaux autour d’ateliers partagés (de la couture, poterie, forge, pratiques artistiques diverses). Pour que ce projet ainsi que des centaines d’autres partout en France aient réellement un sens, il faut que ce mouvement résonne, aille chatouiller partout ou il le peut la fibre solidaire qui s’est souvent éteinte… et déjà en cela c’est un mouvement révolutionnaire… un retour à des valeurs qui ont de tout temps assuré la survie et du bien être à nos aïeux même dans des conditions difficiles… à contresens de ce que nous propose ce monde libéral, cette servitude du salariat, ce faux semblant de citoyenneté. Guerre civile? Probablement pas. Révolte? Celui qui a peu est souvent prêt à se battre pour celui qui l’exploite de peur d’avoir moins ou pour avoir un peu plus… Ceux qui consument les hommes et les écosystèmes ne sont prêts à aucune concession; ils ont tout à perdre et les moyens de coercition autant que nécessaire. Je n’y crois pas. La seule issue que je peux voir dans ce monde de plus en plus désespéré et désespérant; c’est l’autonomie solidaire. Pousser, partager, pour encourager chacun à un maximum d’autosuffisance et d’autodétermination. On est pas des surhommes, mais on peut déjà prendre soin de nos proches et de nos voisins… c’est plus qu’un début, c’est le ciment d’une société juste et épanouissante pour les hommes et bénéfique à l’environnement.

Pulkan
Pulkan
10 mois il y a

Pendant ces mois de confinement tous les États ont eu de la chance,internet,les réseaux, la télé fonctionnaient,je vous laisse deviner

Duncan OXBURRY
Duncan OXBURRY
11 mois il y a

Bonne analyse et bonne définition des deux situations.
Le gros problème qui nous menace c’est « l’invasion climatique » ! Elle commence légèrement du sud vers le nord (même si on la considère énorme), souhaitée par tous les « bien-pensant ». Aujourd’hui, ce n’est que par quelques centaines, mais demain ce sera par dizaines de milliers !! Et nous ne pourront ni contrôler ni faire face. Il faut investir massivement, dès maintenant, dans ces pays pour ancrer ces populations, sinon … (simplement le Nigeria : + de 200 millions d’habitants !!!)
Apprendre à cultiver quelques pommes de terre sur son balcon me semble terriblement dérisoire et utopique !

alix
alix
4 mois il y a
Répondre à  Duncan OXBURRY

on ne controlera jamais une telle migration surtout qu’elle est étalée dans le temps. L’usage de la force trouve déjà ses limites. quelques nantis se trouvent des paradis privés mais ils savent que c’est du provisoire. Seule une limitation drastique de la population peut permettre la survie de l’espèce…donc vive le COVID, vive les véroles galopantes et les guerres plus ou moins civiles. Ne croyez pas pas fixer le Nigeria et ses habitants en leur enseignant l’agriculture raisonnée…chez eux on fait ses courses à la machete et au FM. La dimension du problème nous échappe !

Ronan
Ronan
11 mois il y a

Bel article utilement complété par certains commentaires. Il est quand même à noter que le tout sanitaire présente beaucoup de caractères idéologiques… La fracture de la société est grande et quand je vois la proportion de délateurs potentiels auprès d’un état tyrannique, je me dis tout de même que les pièces du puzzle commencent à se mettre en place.

Rene Dumont
Rene Dumont
1 année il y a

Merci camarade pour cette belle leçon, ex cathedra, sur la notion de guerre civile. On peut remonter beaucoup plus haut dans le temps pour illustrer, l’Espagne, la Commune fut une guerre civile, la révolution française, toutes les grandes révolutions furent des guerres civiles, tes photos sont d’un grand romantisme, n’oublie pas Frank Cappa. Pour autant faut il vraiment échange de balles réelles pour atteindre le statut de guerre civile, les drones ont avantageusement remplacé les bombardiers, le tir à seringues réelles n’est il pas en train de remplacer, avantageusement sur le plan financier, la balle réelle?
De ma fenêtre je vois un état totalitaire se mettre en place, et si la seringue ne fait pas la loi, je pense que la balle réelle peut finir par la faire, mainteant je suis incapable de dire s’il y aura riposte. Et s’il n’y a pas riposte pourra t on dire qu’il n’ y pas guerre civile?

Kizios
Kizios
1 année il y a

Intéressant point de vue que je partage, en effet attention aux mots que l’on utilise. Je rajouterai malgré tout que certains peuvent penser guerre civile car la peur les anime. Et qu’avec les appels à la haine contre les non vaccinés, la délation envers son voisin peut arriver, mais en effet loin d’une guerre civile, nous vivons tout simplement dans un état totalitaire bien plus sournois qu’une dictature!

DURAND
DURAND
1 année il y a

Bien dit !

Denis Hilaire
Denis Hilaire
1 année il y a

Merci pour cette éclaircissement. Ce n’est pas une révolte, ni une guerre civile lorsque 80% de la population accepte. C’edt un remaniement sociétale qui va marginaliser celles et ceux qui le refusent. C’est cela qu’il nous faut préparer maintenant. Chacun doit apprendre à sortir du grand consumérisme et à vivre collectivement avec les réseaux qui existent déjà. Oublions les mouvances religieuses, les clans et les apostolats de nouvelles vérités qui se créent en cette période tel que one nation ou autre. Vivre libre et naturel est la voie. Amour et compassion, la violence n’a jamais été la solution, mais se préparer à se défendre si nécessaire, à survivre si besoin… Ensemble. Namasté🙏

Pierre Deward
Pierre Deward
1 année il y a

Merci, Antoine, pour cet mise au point bien nécessaire. Ton article est plein de bon sens et de sagesse. C’est évident que la France est bien loin d’une guerre civile, et encore loin d’une révolte !!! Je préfère parler de désobéissance civile, voire de résistance (quoi que…).
En réalité, nos gouvernements (Europe, Canada, Australie) avaient déjà prévu une guerre civile, puisqu’ils avaient acheté du matériel militaire en conséquence depuis plus d’un an… Et, comme ‘la sauce ne prends pas’, je suis convaincu que de ces rumeurs de guerre civile soient fomentées par eux ! En fait, rien ne marche comme ils l’avaient prévu ! 😂😄😇
Enfin, nous sommes bien d’accord que les médias réduisent et faussent toutes les informations, quitte à truquer les images, voire utiliser de fausses images (par exemple monter ‘en temps réel’ la grand place de Trieste vide, alors qu’elle était pleine de monde !). Ils iront jusqu’au bout de leurs narratif de peur et de mensonges, ils n’ont plus le choix maintenant. J’estime qu’ils sont allés trop loin pour faire marche arrière, et c’est tant pis pour eux…

Robert
Robert
1 année il y a

Bonjour , je pense au contraire que cette guerre civile a déjà commencé, il me semble que des religieux ont été sauvagement assassinés, que des policiers ont été exécutés, qu’un prof a été décapité en pleine rue, que des civiles innocents ont été froidement tués en pleine rue également, pour ne citer que cela….il semble que cela corresponde aux critères décrits dans l’article ou bien ?

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.