Comment mesurer la radioactivité : le compteur Geiger

Le constat est sans appel.

  1. La France est le pays le plus nucléarisé au monde

  2. Les réacteurs nucléaires sont en fin de vie

  3. EDF est en grande difficulté financière

  4. La majorité des travailleurs du nucléaire manquent de formation 

En cas de problème, il y a de grandes chances qu’un simple incident dégénère en catastrophe…

Nucléaire Fukushima mesure compte geiger

En cas de catastrophe nucléaire, l’État te mentira

Ça peut paraître choquant, mais c’est un fait.

Le nucléaire est un sujet tellement sensible en France que les accidents seront toujours cachés.

Et s’ils sont rendus publics, ils seront minimisés.

On se souvient tous du fameux nuage de Tchernobyl qui s’était arrêté à la frontière française.

Tchernobyl courant vent nucléaire frontière

Le réseau Sortir du nucléaire répertorie les incidents connus sur les centrales nucléaires : il y en a quasiment un par jour (1).

 

Mesurer la radioactivité soi-même

C’est le seul moyen de savoir ce qui se passe réellement chez soi en cas de catastrophe nucléaire.

Si tu habites à côté d’une centrale, il est tout simplement indispensable que tu te procures un appareil de mesure de radioactivité

 

Le compteur Geiger !

compteur geiger mesurer la radioactivité

De quoi, un compteur gegere ? 

Non, un compteur Geiger-Müller. C’est le nom de l’appareil qui sert à mesurer la radioactivité.

Il ressemble à un petit boîtier et indique la quantité de rayonnements absorbés par heure.

Plus précisément les rayonnements bêta, gamma et les rayons X.

Son unité de mesure est le millisievert par heure.

 

À partir de quel niveau la radioactivité est-elle dangereuse ?

La radioactivité est naturellement présente autour de nous.

On la trouve partout, dans l’air, l’eau, le sol.

Inutile de s’inquiéter, c’est seulement à partir d’une exposition (en une fois) de 200 millisieverts qu’il y a un risque pour la santé.

Rien de mieux qu’un graphique :

classement unscear doses

Source : www.laradioactivite.com 

Pour te faire une idée de ce que ces doses de radioactivité représentent, voici un autre graphique. 

Il classe les grandes catastrophes nucléaires en fonction des doses auxquelles ont été exposées les victimes :

dose d'exposition radioactivité

Source : www.laradioactivite.com

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

 

Où acheter un compteur Geiger ?

Tu peux facilement trouver un compteur de radioactivité sur internet, neuf ou d’occasion.

Le prix d’un compteur Geiger est compris entre 100 € pour les modèles d’entrée de gamme et plus de 1 500 € pour les modèles professionnels.

mesurer la radioactivité le compteur Geiger

Le Radex RD150+ est une très bonne référence parmi les compteurs Geiger existants sur le marché.

Je l’ai depuis un moment et je n’ai jamais eu de problèmes avec.

Tu peux le trouver autour de 150€.

Si tu as des questions sur l’utilisation des compteurs Geiger, tu peux me les poser dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Source : 

https://www.sortirdunucleaire.org/Nucleaire-des-accidents-partout

S’abonner
Notification pour
guest

26 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne B
1 année il y a

Bonsoir
Moi aussi j’ai un Radex 1503 acheté chez Amazon 154,95 euros. J’ai aussi des gélules de iodure de potassium pour saturer la thyroïde.
J’ai travaillé pendant 23 ans en médecine nucléaire donc nous avions ce type de gélules pour protéger les thyroïdes des patients lors des examens (ou l’on injecte des produits radioactifs).
Il y a deux types de contaminations :
– interne : la radioactivité que l’on va ingérer ou inhaler
– externe : celle issue du rayonnement nous traversant
En cas de problème sur une centrale nucléaire c’est l’émission de l’iode 131 qui est très volatile et donc portée par les vents. Elle se dépose sur les sols, contamine l’eau et les végétaux, toute la chaine alimentaire. L’iode se fixe sur la thyroïde après avoir été respiré. Un masque chirurgical suffit : c’est ce que l’on utilise à l’hôpital quand on manipule les doses. Et nous étions controlé au niveau sanguin et urinaire : il n’y a pas de trace d’iode 131.
La période de IODE 131 est de environ 8 jours càd qu’au bout de huit jours la moitié de la dose a diminué, et au bout encore de 8 jours pareil donc plus le temps passe moins la dose est importante.
En cas d’ingestion : cela passe dans le sang et va se fixer aussi sur la thyroïde qui est très sensibles aux rayonnement Gama.
Le gros risque est l’irradiation externe si l’on est proche de la centrale et surtout pour ceux qui interviennent (secours, pompiers) dans la centrale en cas d’accident. Ces personnes là sont en danger, l’irradiation externe est très forte car la quantité d’isotope est très concentré.
Si on se situe à plus de 100km et en fonctions des vents soufflant dans le bon sens, le risque est vraiment diminué : un peu d’iode 131 volatil mais au bout de quelques semaine plus rien même sur le sol car, quand l’isotope a passé plusieurs périodes il n’émet plus.
https://www.laradioactivite.com/site/pages/liode131.htm

Mais il y a d’autres isotopes lors d’un accident : strontium, césium …
A priori certains compléments seraient efficaces : « Le calcium prendrait la place du strontium-90, strontium-58,baryum-140, radium radioactif et protègerait les os. Le potassium protègerait les muscles, les reins, le foie et les organes reproducteurs du césium 137 et 134 et potassium 42. Le fer protègerait du plutonium-238 et -239, fer-238 et -239 au niveau des poumons, foie et gonades. Le Zinc protègerait du zinc-65 au niveau des os et gonades. La Vitamine B12 empêcherait le cobalt-60 de se fixer sur le foie et les organes reproducteurs. Le Souffre protègerait la peau des effets du souffre-135 radioactif. _ » par contre il n’est pas spécifié à quelle dose donc déjà ne pas avoir de carences est un premier pas pour rester un peu mieux.
https://www.sortirdunucleaire.org/iode2019

Louis S.
Louis S.
1 année il y a

Michèle, relisez les contributions. Pour la détection dans les situations d’urgence, la technologie à la fois efficace et à portée de bourse du citoyen lambda s’appelle compteur geiger. il y a un consensus autour de la marque Radex, accessible en prix. Il y en a d’autres, mais le modèle Radex 1503 (ou plus récent) tient dans une poche de chemise et peut si besoin être diagnostiqué et recalibré par la CRIIRAD si vous l’avez acheté chez eux : avoir un tel niveau de service (habituellement réservé aux pros) sur ce type d’appareil est un avantage facile à comprendre.
A quoi ça sert un compteur geiger si vous n’avez aucune notion de base ? A rien. Si vous êtes totalement novice, et pas en mesure de vous en sortir par vous même, demandez à la CRIIRAD s’ils organisent des stages en visio puisque vous êtes hors de france (certes vous ne ferez pas vous même les manips sur des échantillons radioactifs, mais regarder ces manips faites par d’autres reste très très bon à prendre).
Vous avez peut être dans votre pays une association équivalente à la CRIIRAD pas loin de chez vous, si c’est le cas la CRIIRAD la connait surement et peut vous l’indiquer. Dans tous les cas faites des recherches par vous même et anticipez, sachant que lors d’un accident, le prix des compteurs geigers est instantanément multiplié par 20 et dans la foulée ils deviennent introuvables.

Michèle
Michèle
1 année il y a

Avec tourtes les réponses lues, votre conseil ne me semble pas très fiable. Au Québec, on trouve quoi comme appareil quelque chose de pas mal plus fiable que le Geiger, svp ?

Louis S.
Louis S.
1 année il y a

PS
Oubliez ces anciens compteurs geiger, ce sont de fausses bonnes affaires, certains marchent probablement encore mais vous aller galérer avec. Leur inconvénient majeur est leur absence de sensibilité, il sont conçus pour les très fortes expositions. A la limite ils peuvent compléter le Radex qui déclare forfait sur les fortes valeurs, mais à quoi bon : si le Radex sature, votre dernier souci est de connaitre la valeur précise, il faut plutôt courir s’abriter. Si vous avez un abri.

Louis
Louis
1 année il y a

Merci Antoine pour toutes les infos.
Il reste tj utile de diversifier ses sources d’information.
L’iode est très bien mais ne protège que d’un seul radioélément (iode radioactif) donc il ne faut pas parler de protection avec ça, mais seulement de sauver sa thyroide.
Il semble que certains champignons et compléments alimentaires aient une action radioprotectrice, notamment les antioxydants ; personnellement je met en application lors des examens radiologiques médicaux. La 1ère cause d’irradiation de la population est causée par ces toubibs irresponsables qui cherchent à rentabiliser leurs appareils de radiologie, et ils sont légion.
Un masque à particules FFP3 avec filtre renouvelable, et un vrai filtreur d’air (pas ceux de Casto ou Darty) avec stock de filtres sont des basiques de la protection individuelle.
J’ai un Radex dont je suis content, que j’ai acheté à la CRIIRAD (qui ainsi pourra me le recalibrer de temps en temps). Ils proposent un stage de radioprotection sur une journée, très complet et pas cher. Avec des Radex justement. Ca se passe à valence.

Michel Brasseur
Michel Brasseur
1 année il y a

Bonjour Antoine,
Pour les (anciens) miltaires tableau de correspondance. RAD REM SIVERT. Pas moyen de le joindre.
Résumé : Rad (dose absorbée) Gray (Gy) Gy = 100 Rad 10 mGy = 1 Rad
Rem dose équivalente Sivert ( Sv) 1Sv = 100 Rem 10mSv = 1 Rem.

0,005 mrad – Dormir à côté de quelqu’un
0,009 mrad – Vivant à moins de 30 miles d’une centrale nucléaire pendant un an
0,01 mrad – Manger une banane
0,03 mrad – Vivant à moins de 50 miles d’une centrale à charbon pendant un an
1 mrad – Dose journalière moyenne reçue du milieu naturel
2 mrad – radiographie thoracique
4 mrad – Un vol en avion de 5 heures
60 mrad – mammographie
100 mrad – Limite de dose pour chaque membre du public, dose efficace totale par an
365 mrad – Dose annuelle moyenne reçue du milieu naturel
580 mrad – tomodensitométrie thoracique
1 000 mrad – Dose annuelle moyenne reçue du milieu naturel à Ramsar, Iran
2 000 mrad – tomodensitométrie complète du corps entier
17 500 mrad – Dose annuelle de rayonnement naturel sur une plage de monazite près de Guarapari, Brésil.
500 000 mrad – Dose requise pour tuer un humain avec un risque de 50% dans les 30 jours (DL50 / 30), si la dose est reçue sur une très courte durée . = 500 Rad
Je ne trouve pas de tableau miltaire sur le net.
Souvenir : 1 Rad/heure (malgré les protections) partir vite ailleurs.
Dose cumulée : à partir de 100 Rad symptômes : saignements, perte de cheveux, de dents, nausée.
Jusque 100 Rad les troupes sont encore en état de combattre.
250 Rad : hospitalisation, état grave.
500 Rad 50 % de décés RAPIDES les autres sont en « différé ».
1000 Rad 100 % décès dans l’heure.
Combattre radio-activité (un peu) créatine.
Cave d’un bâtiment : diminution par 10 ou par 100 de la radioactivité extérieure ( dépend épaisseur et nature des matériaux°
Pour info le MEILLEUR pour arrêter : le plomb

Jean-claude rouviere
Jean-claude rouviere
1 année il y a

Bonjour,
Il faut surtout avoir des pastilles d’iode ( en pharmacie ) le seul médicament préventif qui permet d’affronter la radio activité … faible.

GEVAUDAN
GEVAUDAN
2 années il y a

Bonjour Antoine, merci de ta réponse si rapide.
Je vais me renseigner un peu plus sur les compteurs Geiger, à voir dans les équipements militaires des anciennes armées soviétiques et de la RDA.
La technologie sera plus ancienne et l’appareil plus gros, mais surement plus costaud et fiable.

Laetitia Picar
Laetitia Picar
2 années il y a
Répondre à  GEVAUDAN

Bonjour Antoine
Quel genre de vêtement ou combinaison peut ton porté si catastrophe nucléaire.
Merci
Laeti

GEVAUDAN
GEVAUDAN
2 années il y a

Effectivement le moins cher sur amazon, comme le votre est à 50 euros, le prix sur ali express est identique.
Juste une petite question, je suis à 30 km d’une centrale, donc je n’ai pas de distribution d’iode en pharmacie.
Je me suis donc procuré sur un site internet l’iode de la pharmacie centrale des armées.
Mais s’il y a une fuite, qu’ERDF ne la signale pas , et que je sais seulement quelques jours après qu’il y a eu un soucis, cela sert-il de prendre ce comprimé?

Annick
Annick
2 années il y a
Répondre à  GEVAUDAN

Bonjour, Antoine.
Je ne pense pas qu’en cas de catastrophe nucléaire, qui que ce soit puisse survivre, même avec une combinaison faîte pour ça.
2

LongueAttente
LongueAttente
3 années il y a

Perso un Radex 1503. Les seuls que recommande le CRIIRAD, achetables chez eux ou sur amazon.fr. Le coté sympa : il fonctionne avec des piles classiques, type AAA ou LR03.

Brinquin
2 années il y a
Répondre à  LongueAttente

Très interressant pour l appareil .habite à 25 kms de cadarache.jouques .le prix d un professionnel combien?.en tout cas merci de l info .et celui que vous avez?je marche pas avec amazone .à plus

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.