Je te présente mon EDC (Every Day Carry) urbain !

J’ai toujours un sac à dos avec moi, c’est mon EDC (Every Day Carry).

En français : ce que je porte tous les jours.

Ce n’est pas un sac de survie ou d’évacuation, il n’est pas fait pour vivre dans les bois ou survivre en autonomie pendant 48h.

Le but est simple, avoir à proximité immédiate tout ce dont j’ai besoin pour ne pas me laisser surprendre par les imprévus du quotidien.

Ça fait des années que j’ai mon EDC et il m’est utile quasiment toutes les semaines.

Je ne m’imagine plus sortir sans.

Voici à quoi ressemble mon EDC

EDC ensemble

Techniquement j’ai deux EDC, un dans ma poche et un dans mon sac

Si on veut être précis, j’ai deux types d’EDC :

  • Un EDC “de poche”, je l’ai toujours sur moi ;
  • Un EDC “sac”, je ne l’ai pas en permanence sur moi mais je ne m’en éloigne jamais beaucoup.

Voici de quoi ils sont constitués.

Mon EDC “de poche”

Ce sont tous les éléments qui me sont absolument indispensables.

EDC poche
  • Mon portefeuille, avec du cash, une carte bancaire, ma pièce d’identité, mon permis de conduire… ;
  • Mon smartphone ;
  • Mon trousseau de clefs ;
  • Mon pager de pompier volontaire.

C’est vraiment le strict minimum.

Mon EDC “Sac” : Quel type de sac choisir ?

Avant de parler des éléments qui constituent le sac, je vais te présenter le sac en lui-même.

Un bon sac EDC doit être :

  • Solide et rustique ;
  • Passe-partout, ni “militaire” avec des molles dans tous les sens, ni rose avec des paillettes ;
  • Confortable, pour pouvoir le porter pendant de longues heures ;
  • Avec deux attaches ventrales, pour courir avec sans problème de stabilité ;
  • Ni trop petit, ni trop grand, 24L c’est parfait pour moi ;
  • Résistant à l’eau, un sac totalement étanche n’est pas nécessaire, mais il doit résister à la pluie ;
  • Avec assez de poches à l’intérieur pour ranger ton matériel.

Je te rassure, pas besoin de dépenser des sommes folles, tu peux trouver un sac qui fait l’affaire pour quelques dizaines d’euros à Decathlon.

Mon EDC “Sac” : Présentation de mon sac

Si j’ai pensé à écrire cette lettre, c’est que je viens de changer de sac.

Après 8 ans de bons et loyaux services au quotidien, mon fidèle sac Deuter (respect pour la qualité) commençait à fatiguer et il me fallait trouver un remplaçant.

EDC sac deteur

J’ai donc fait pas mal de recherches et j’ai fini par choisir un “Nalaia Nomad Bag L Noir” et j’en suis très content.

EDC sac

Voici les principales raisons :

  • Le look est très passe-partout, assez bobo, parfait pour les villes ;
  • Les matériaux sont d’excellente qualité ;
  • Il est imperméable, les fermetures éclaires aussi ;
  • Il se plie sur le haut, je peux donc avoir à la fois un petit sac et un gros sac ;
  • Malgré un look très sobre il est assez technique, je peux l’ouvrir dans le dos pour accéder facilement aux poches intérieures ;
  • Ses poches sont difficiles à ouvrir quand on ne les connaît pas, pratique pour éviter les vols.
EDC sac ouvert

Si jamais quelqu’un de chez Nalaia passe par là et veut me remercier pour la pub gratuite, ma femme a essayé de me piquer mon sac, si vous voulez lui faire plaisir… (elle me dit “bleu” derrière l’épaule).

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Mon EDC “Sac” : Les éléments indispensables

Maintenant qu’on a parlé du sac, parlons des éléments qui constituent mon EDC !

EDC sac elements
  • Un kit de secours, si tu veux la liste complète clique ici;
  • Une pince multifonction ;
  • Un couteau pliable ;
  • Une lampe poche ;
  • Une powerbank ;
  • Un chargeur, pour mon smartphone et ma powerbank ;
  • Un briquet ;
  • Un paquet de mouchoirs ;
  • Un crayon ;
  • De la nourriture, une barre de céréales et un paquet de fruits secs ;
  • Une gourde ;
  • Des lentilles de rechange.

C’est la base indispensable que j’ai toujours sur moi, mais je la complète en fonction des circonstances, notamment climatiques.

Ce que je pourrais rajouter ?

J’ai déjà un sac assez complet et je suis plus du genre à prendre le minimum qu’à me surcharger avec du matériel que je n’utilise que très rarement.

Mais il y a quelques éléments que je peux rajouter en fonction de la situation.

Voici une liste (non exhaustive) :

  • Une montre, je n’aime pas en porter mais c’est un bon complément au cas où mon portable ne fonctionne plus ;
  • Des lunettes de soleil, je n’aime pas non plus en porter, mais ca peut être intéressant en été ;
  • Un outil de défense personnelle, comme une mini bombe lacrymogène ou un stylo en acier. Mais en Suisse je n’en ressens pas le besoin… ce qui ne serait pas le cas si je vivais à Paris ;
  • Une lampe frontale, j’en ai une en hiver (indispensable pour mettre des chaînes à 5h du matin…), mais je ne n’en ai pas besoin en été ;
  • De la paracorde, ça peut toujours être utile ;
  • Une mini trousse à outils ;
  • Des copies de mes papiers d’identité, en papier et/ou sur clef USB ;

Quelques conseils pour constituer ton EDC

Voici quelques conseils en vrac pour te constituer un EDC efficace :

  • Ne te surcharge pas trop, un EDC de 10 kg c’est beaucoup trop ;
  • Constitue ton EDC avec tout ce que tu penses nécessaire, puis 2 mois après retire les éléments que tu n’as pas utilisé ;
  • Range toujours tes affaires au même endroit dans ton sac, c’est indispensable pour les retrouver en cas de problème ;
  • Si tu as besoin d’un élément pour autre chose, n’oublie pas de le remettre rapidement en place.

Je serais curieux de voir la liste de ton EDC !

Je suis toujours preneur de bonnes idées !

Si tu as déjà un EDC, envoie-moi ta liste dans les commentaires en dessous de cet article !

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest

23 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
nizet
nizet
3 mois il y a

En fait jai 2 sac un comme le tiens mais avec un poncho, un réchaud a alcool style boite de ration de l’armée que j’ai gardée, une carte environnement 25 000 + boussole, gourde filtrante, lampe frontale, mousquetons, corde et bache3x4 dans l’autre baïonnette, coupe coupe Népalais, para corde bouteille d’eau sup, nourritures en supp pour plusieurs jours, cable fin pour pièges et d’autres mais la c’est 8 kg

Franck
Franck
4 mois il y a

Bonjour,
pour ma part, le briquet est à arc électrique (simple ou double), ça fait peut-être geek ou snob mais ça se recharge avec le chargeur ou la powerbank de l’EDC, plus facile que de trouver du gaz à briquet.

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.