Le survivalisme est le plus souvent un acte individuel.

Ou au mieux, la décision d’une petite collectivité.

Famille, amis, voisins…

Il y a pourtant une communauté qui se prépare activement à un effondrement.

Et ce ne sont pas quelques centaines de personnes.

Aux États-Unis, ils sont plus de 6 millions.

C’est sont les… Saint des derniers jours.

Plus communément appelés Mormons.

Une période de troubles majeurs approche

En tout cas, c’est ce que croient les mormons.

Je te passe l’argumentaire religieux, pour me concentrer sur ce qui nous intéresse.

Depuis le milieu des années 1800, les mormons se préparent à une période de troubles de grande ampleur.

En prévision, chaque famille doit disposer d’un stock de nourriture pour au moins un an.

Les mormons recommandent deux types de stock.

 

Le stock “Basic Four”

C‘est la version la plus basique possible d’un stock de nourriture.

Pour deux personnes adultes et par an, compte :

  • 170 kg de blé (complet) ou de toute autre céréale
  • 45 kg de sucre ou de miel
  • 45 kg de lait en poudre comme source de protéines
  • 6 kg de sel non fluoré

Cette liste permet de se rendre compte de ce que consomme un couple en une année.

Mais je ne te conseille fortement de ne pas te baser là-dessus pour ton propre stock.

Sinon, il faut être prêt à manger du blé sucré pendant un moment…

Et attends-toi à de belles carences alimentaires.

Le stock latter-day Saints

En français, le stock du jour du jugement dernier.

Il s’agit cette fois d’une liste plus complète et plus réaliste.

Toujours pour un an et deux personnes.

 

Grains :

  • 130 kilos de blé.
  • 25 kilos de farine.
  • 25 kilos de farine de maïs.
  • 22 kilos de flocons d’avoine.
  • 45 kilos de riz.
  • 25 kilos de pâtes.

 

Légumes* :

  • 27 kilos d’haricots secs.
  • 10 kilos de graines de soja.
  • 4 kilos d’haricots de Lima.
  • 4 kilos de petits pois.
  • 4 kilos de lentilles.
  • 4 kilos de soupe lyophilisée.
  • 27 kilos de maïs.
  • 27 kilos de pois.
  • 27 kilos d’haricots vert.
  • 27 kilos de carottes.
  • 35 kilos de pommes de terre.
  • 4 kilos d’oignons.
  • 18 kilos de tomates.

*Évidemment, il s’agit de légumes en conserve et non pas frais

 

Gras et huiles :

  • 15 litres d’huile végétale.
  • 15 litres d’huile d’olive.
  • 4 kilos de matière grasse.
  • 3 kilos de mayonnaises.
  • 4 kilos de beurre.

 

Produits laitiers :

  • 55 kilos de lait en poudre.
  • 25 boites de lait condensé non sucré.
  • 10 kilos d’autres produits laitiers (fromage à pâte dur…).

 

Sucre :

  • 3 kilos de miel.
  • 36 kilos de sucre.
  • 3 kilos de sucre de canne.
  • 1 kilo de mélasse.
  • 3 kilos de confitures.

 

Essentiel :

  • 1 kilo de levure chimique.
  • 1 kilo de bicarbonate de soude.
  • 500 grammes de levure.
  • 5 kilos de sel.
  • 4 litres de vinaigre.

 

Fruits :

  • 35 kilos de compote de pommes.
  • 27 kilos de bananes chips.
  • 35 kilos de jus de fruits.
  • 35 kilos de fruits en conserves.

 

Eau :

  • 1200 litres d’eau.
  • Un système de filtration efficace et durable.

 

C’est une excellente base pour se constituer un stock efficace

Il suffit de multiplier les quantités de cette liste par le nombre de personnes concernées.

Il est également possible de multiplier et diviser les montants si tu souhaites un stock pour une durée plus courte ou au contraire plus longue.

Libre à toi de varier suivant tes gouts personnels, ton budget et les produits qui sont à disposition dans ta région.

Pour ceux qui ont oublié ou qui ont perdu le document, j’ai réalisé un dossier avec des astuces pour créer un stock de nourriture efficace.

Tu peux le (re)télécharger ici :

Témoignage de Jean

Suite à mon article, Jean, membre des saints des derniers jours m’a contacté pour rectifier certains points et en développer d’autres.

J’ignorais par exemple que le système des stocks dynamiques était une de leur recommandation.

Honnêtement, je suis impressionné par la qualité de leurs recommandations.

Voici son témoignage en entier.

« Étant moi-même ce que tu appelle un Mormon, en interne nous préférons le terme de Saint des derniers jours, j’aimerais rectifier quelques informations.

Tout d’abord nous n’attendons pas la fin du monde puisqu’il n’y aura pas de fin du monde mais la grande tribulation qui précédera le retour de Jésus Christ. Plus prosaïquement ça peut aider aussi en cas de problèmes financiers, chômage, etc. Donc on nous demande d’être prêt.

Pas seulement pour soi-même mais aussi pour aider nos proches, voisins, amis dans la mesure du possible.

Sur le fond, on nous encourage à avoir deux types de réserves. Une sur le long terme avec des denrées de base que l’on peut conserver plusieurs années voire plusieurs dizaines d’années. Blé, Haricots, sel, sucre,… Je peux fournir des détails si nécessaire.

Un deuxième type de réserves doit être préparé pour le cours terme, 3 mois avec des produits de consommation courante que vous allez effectivement consommer au cours de ces 3 mois en le remplaçant au fur et à mesure. Il faut faire tourner le stock.

Enfin on nous demande de savoir cultiver un jardin et élever quelques poules.

L’église donne l’exemple elle-même en étant le plus grand exploitant agricole des usa. Les stocks ainsi constitués permettent d’aider les plus démunis, Mormons ou pas, et de secourir les populations en cas de catastrophe naturelle. »

8 Comments

  1. sylvain

    2 décembre 2020 at 8 h 40 min

    bonjour, je trouve cet article très bien fait et merci de l’avoir fait, sauf que dans mon cas c’est compliqué, j’ai une femme qui ne crois pas du tout au survivalisme et trouve que cela ne serre à rien. sauf que j’ai 2 enfants et que je suis pessimiste sur notre avenir, alors j’essaie tant bien que mal de créer un petit stock de nourriture et des sacs à dos de survie. je suis malheureusement très loin du minimum du stock. j’ai de quoi tenir 1 mois pour 4 personnes.

  2. Anne Marie

    31 octobre 2020 at 23 h 26 min

    De plus, il faut veiller au risque de propagation de mites alimentaires…je conseille de conserver en seau la semoule , le riz, la farine. On peut trouver des seaux a choucroute ou voir seau de fromage blanc…mettre dans la pièce des pièges a mites. Indiquer sur les seaux au feutre lquel est le contenu et éventuellement la date de péremption. Cherchez des recettes à base de ce que vous avez. Il y a beaucoup d’idées de sortes de conservation sur internet .

  3. Dhaouia

    16 juillet 2020 at 9 h 07 min

    Merci Antoine, oui les mormons vivent généralement en autosuffisance, sur les stocks rien ne vaut les légumes secs que l’on peut faire germer ce qui apporte au corps toutes les vitamines et minéraux essentiels.
    savez vous que des personnes arrivent a faire près de 50j de jeûne hydrique ? Connaissez vous les praniques ? Ils n’ont pas besoin de manger, ils se nourrissent du prana
    Cordialement.
    Dhaouia

    1. Antoine

      21 juillet 2020 at 15 h 55 min

      Bonjour DHAOUIA,

      Je pense que la pratique d’un jeune intermittent est bon pour la santé et que quelqu’un qui a l’habitude de jeûner peut mieux faire face à un manque de nourriture.

      Mais je ne pense pas qu’on puisse se reposer uniquement sur cela et que la création d’un stock de nourriture est indispensable.

  4. Jean

    6 mai 2020 at 10 h 14 min

    Étant moi-même ce que tu appelle un Mormon, en interne nous préférons le terme de Saint des derniers jours, j’aimerais rectifier quelques informations. Tout d’abord nous n’attendons pas la fin du monde puisqu’il n’y aura pas de fin du monde mais la grande tribulation qui précédera le retour de Jésus Christ. Plus prosaïquement ça peut aider aussi en cas de problèmes financiers, chômage, etc. Donc on nous demande d’être prêt. Pas seulement pour soi-même mais aussi pour aider nos proches, voisins, amis dans la mesure du possible.
    Sur le fond, on nous encourage à avoir deux types de réserves. Une sur le long terme avec des denrées de base que l’on peut conserver plusieurs années voire plusieurs dizaines d’années. Blé, Haricots, sel, sucre,… Je peux fournir des détails si nécessaire. Un deuxième type de réserves doit être préparé pour le cours terme, 3 mois avec des produits de consommation courante que vous allez effectivement consommer au cours de ces 3 mois en le remplaçant au fur et à mesure. Il faut faire tourner le stock.
    Enfin on nous demande de savoir cultiver un jardin et élever quelques poules.
    L’église donne l’exemple elle-même en étant le plus grand exploitant agricole des usa. Les stocks ainsi constitués permettent d’aider les plus démunis, Mormons ou pas, et de secourir les populations en cas de catastrophe naturelle.

    1. Antoine

      17 mai 2020 at 15 h 24 min

      Bonjorur Jean,

      Merci pour ton message, j’ignorais que la préparation allait aussi loin et étais aussi structuré, c’est très intéressant.

      J’ai rectifié quelques éléments de l’article et j’ai ajouté ton témoignage à la fin.

      Merci !

    2. Sylver

      26 juillet 2020 at 18 h 06 min

      Peut tu me faire parvenir les détails

      1. Anne Marie

        31 octobre 2020 at 23 h 15 min

        Salutations à tous,
        J’ai pris pour habitude de dater mes paquets et conservés, bouteilles d’huiles…ainsi je veille à faire tourner mon stock à court terme. J’ai remarqué que les céréales ou légumineuses misent sous vide se conservaient plus longtemps et gardaient leur qualités. Un appareil à mettre sous vide se trouve aisément en commerce. Cet été j’ai desséché des fruits, des oignons, mis mes noisettes sous vide. C’est bien d’avoir de la variété et des herbes pour donner du goût aux aliments. Perso, je le fixe l’objectif de 3 mois de produits variés. Et j’essaie d’avoir plus sur les produits de base. L’idéal serait d’avoir un coin à cultiver.

Leave a Reply