Bonjour,

Quand on parle de couteaux et de survie, on s’aventure sur un terrain sensible.

De nombreux survivalistes en sont fan, et chacun à une opinion assez tranchée sur le sujet.

Je vous propose de laisser la partie émotionnelle de côté pour se concentrer sur la partie pratique.

 

Avant tout, il faut différencier deux choses, la survie « Bushcraft » qui se fait dans la nature et la survie urbaine qui est la survie de quotidien.

Il y a un type de couteau adapté à chacune de ses situations.

 

La survie urbaine

Le couteau pour la survie urbaine est le couteau du quotidien, celui que vous devez avoir sous la main en permanence.

Il doit être, sur vous (dans un sac ou votre poche), dans votre voiture, votre sac d’évacuation…

Le couteau doit être :

  • À cran d’arrêt, pour être discret et facilement transportable
  • Solide, avec un bon acier et un mécanisme fiable
  • Ergonomique, il doit avoir une bonne prise en main
  • Facile à ouvrir et manipulable d’une seule main

Évitez les couteaux papillon qui n’offrent pas un bon maintien en main et fuyez les couteaux « automatiques » qui ne sont que des gadgets.

Je ne suis personnellement pas fan des couteaux multifonction type couteau suisse qui ont une lame relativement petite et avec une prise en main moyenne.

Mais je recommande fortement d’avoir une pince multifonction type Leatherman en plus de votre couteau quand vous êtes dans un environnement urbain.

 

La survie « Bushcraft»

Le couteau pour le Bushcraft est un véritable outil, c’est la base de votre équipement.

Il doit être :

  • Très solide, avec un acier de très bonne qualité et une lame large
  • Inoxydable, pour ne pas rouiller s’il passe quelques jours dehors ou s’il est oublié dans un sac mouillé
  • Ergonomique, la manche ne doit pas glisser, même s’il y a de la boue dessus
  • À lame fixe, pour une meilleure tenue dans le temps

Attention, il existe plusieurs façons de relier la soie (partie de la lame qui sert à la fixation avec le manche) au couteau.

Et toutes ne se valent pas, loin de la !

Pas de place à la discussion ici, vous devez choisir un couteau fixé par rivet ou injection.

 

Attention également au type de soie !

Là aussi, pas de discussion, choisissez un couteau avec une soie pleine, ils sont bien plus solides.

 

Et vous, quel couteau avez-vous choisi, et pour quelle situation ?

 

 

Préparez-vous.

 

Antoine

Apprendre Préparer Survivre

7 Comments

  1. GEVAUDAN

    21 décembre 2019 at 9 h 40 min

    Pour Noêl, il y a un ka bar companion qui m’attend dans son paquet cadeau, sinon accroché à la poche de mon jean j’ai un couteau pliant Ganzo, je ne me fais pas trop d’illusion sur la durabilité, mais après plusieurs mois, il coupe toujours comme un rasoir quel que soient l’objet ou la matière coupée, avec sa grande lame il est plus pratique q’un cutter et presque aussi tranchant. Il s’ouvre à une main et coûte dans les 20 euros, j’en suis pleinement satisfait, par contre je déconseille leur modèle à ouverture automatique qui coupe moins et qui à la lame qui gigote.

  2. Jonathan Caviezel

    10 décembre 2019 at 21 h 52 min

    Préconiser du pliant quel qu’il soit pour de la survie me paraît aberrant, a ce jour a par les modèles a 400€ rien ne tiens la route en pliant .
    Il existe des fixes facilement dissimulable !!

    1. admin

      11 décembre 2019 at 14 h 01 min

      Salut Jonathan,
      Ca dépend du contexte, mais pour quelqu’un qui vit en ville et qui ne l’utilise pas souvent un couteau pliant est pour moi la solution qui a le meilleur ratio entre la prise de place et l’utilité.
      Évidemment un couteau à lame fixe est plus solide et plus ergonomique, pour du bushcraft je n’hésite pas une seconde, mais pour un usage occasionnel un pliant fait très bien l’affaire.

  3. Christoeuf

    25 octobre 2019 at 11 h 17 min

    pour moi un superbe Akeron Ekinox V2 d’une très bonne qualité et d’un tranchant hors pair et un Leatherman Wave pour la ville, en cas de controle c’est plus un outil qu’un couteau et il y a tolérence.

  4. gregory

    24 octobre 2019 at 11 h 58 min

    Pour ma part j’ai choisi un Mora, super rapport qualité prix, très solide et très efficace, je le recommande à tous, pour 20€ c’est le top.

  5. Matt

    14 octobre 2019 at 11 h 49 min

    Salut,

    Pour moi et mon petit budget

    Urbain= opinel n°8 en plastique avec démanilleur, dents et sifflet
    Survie= Morakniv companion orange fluo

Leave a Reply