Stocker de l’eau est primordial.

Mais un stock, peu importe sa taille, ne dure pas éternellement.

Lac, rivière, puits, flaque d’eau…

L’eau que l’on a à disposition est très souvent impropre à la consommation.

Il faut la purifier avant de la consommer.

C’est le seul moyen de devenir véritablement autonome.

« Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours. »

Lao-Tseu

Quels sont les polluants qui peuvent contaminer une eau ?

Plusieurs facteurs peuvent rendre une eau impropre à la consommation humaine.

Les polluants peuvent venir de l’activité humaine, agriculture, décharges, routes…

Mais également de l’environnement, cadavre d’animaux, déjections…

Attention, ce n’est pas parce qu’une eau provient d’une zone “naturelle” qu’elle peut être bue sans traitement.

Voici la liste des principaux facteurs de pollution.

 

Les polluants chimiques, comme les pesticides, les traces de carburants, des métaux lourds…

 

Les micro-organismes, comme les microbes, les algues, les bactéries…

 

Les particules en suspensions, comme la boue ou les débris végétaux…

 

Les polluants chimiques et les micro-organismes nécessitent un traitement approfondi.

Mais les particules en suspension peuvent être retirées par une simple filtration.

 

Comment traiter l’eau ?

Il existe plusieurs possibilités pour purifier une eau impropre à la consommation.

Chacune à ses avantages et ses inconvénients.

Attention, soit rigoureux, le risque de maladie est réel ! 

En cas de mauvais traitement, tu risques une diarrhée, un empoisonnement, voire même la mort.

 

Avant toute chose : Filtre l’eau

Si l’eau est trouble ou qu’il y a des particules en suspension, tu dois la filtrer avant de procéder au traitement.

Ça permet d’éliminer une partie de la pollution.

Mais aussi de rendre le traitement de l’eau plus efficace.

Si l’eau contient des particules volumineuses, n’hésite pas à faire plusieurs filtrations.

Commence avec un filtre large et affine à fur et à mesure.

Une fois que les plus grosses particules ont été retirées, tu peux utiliser un tissu pour la filtration finale.

Si tu ne disposes pas de filtre, tu peux en bricoler un avec une bouteille d’eau, des cailloux et du sable.

1- Porter l’eau à ébullition

C’est la méthode la plus simple.

Elle consiste à faire bouillir l’eau pendant plusieurs minutes pour tuer tous les micro-organismes.

Il y a cependant deux inconvénients.

  1. L’ébullition ne permet pas de traiter les polluants chimiques.
  2. Tu as besoin d’une source d’énergie pour faire bouillir l’eau.

 

2 – Les désinfectants/purificateurs chimiques

eau-comprimes

Il s’agit de comprimés qui purifient l’eau.

Le grand avantage est qu’elles sont faciles à utiliser et qu’elles ne prennent presque pas de place.

Elles peuvent aussi se garder plusieurs années.

Il y a cependant plusieurs inconvénients.

  1. Les polluants chimiques ne sont pas traités.
  2. Même si elles sont utilisables pendant plusieurs années, les comprimés ont une date de péremption.
  3. En cas d’utilisation prolongée, elles peuvent abîmer la flore intestinale.
  4. Il faut compter entre 30 minutes et 2 heures pour obtenir une purification efficace (selon la température de l’eau et la marque du comprimé).
  5. Une fois traitée, l’eau à un goût de produit chimique.

Il peut être intéressant d’en prévoir en “Plan B”.

Notamment pendant les voyages et les randonnées.

Mais ne compte pas dessus sur le long terme.

Tu peux les acheter sur internet ou dans les magasins spécialisés.

Micropur est une référence dans le domaine, ils proposent des tablettes de 100 comprimés sur Amazon : https://amzn.to/36fyFjn

 

3 – La paille de filtration 

Depuis quelques années, il est possible d’acheter des pailles qui filtrent à la fois les particules, les micro-organismes ET les polluants chimiques.

Le principe est ultra simple, il s’agit d’une paille avec un filtre intégré.

Elles font la taille d’un gros cigare et sont facilement transportables.

L’énorme avantage est qu’il est possible de boire directement dans de l’eau non potable !

Pas besoin d’attendre, comme les comprimés désinfectants.

Pas besoin de source d’énergie, comme l’ébullition.

La plus connue est la paille LifeStraw, elle filtre 99.99% des impuretés.

Petite, pas chère, pas de date limite d’utilisation… et pourtant très efficace.

Le seul inconvénient est qu’elles ont une durée limite d’utilisation.

Tu peux l’utiliser environ 700 fois avant de devoir la jeter.

Ce n’est donc pas une solution viable en cas de problème d’approvisionnement sur le long terme.

Personnellement, j’en ai une dans mon sac de randonnée, une dans mon sac d’évacuation et une de réserve dans un placard.

Pour moi, il s’agit vraiment d’un indispensable !

Tu peux les trouver sur Amazon : https://amzn.to/2tzJr75

 

4 – Le filtre berkey

C’est la Rolls-Royce des filtres.

Tous les survivalistes ne jurent que par ca !

L’eau se place dans le récipient du haut et par gravité elle passe par deux (ou quatre) filtres avant de tomber dans le récipient du bas.

Un robinet permet ensuite de se servir.

Les filtres ont une autonomie d’environ 11 350 litres, soit 22 700 litres avec les deux.

C’est juste énorme !

En achetant 4 ou 6 filtres supplémentaires, tu peux te garantir une eau potable… à vie !

Il y a cependant deux inconvénients :

  1. Les filtres ont une durée de vie limitée, même si elle est très longue.
  2. Le filtre est trop volumineux pour être facilement transportable.

Le prix tourne autour des 300€, mais au vu de l’efficacité du système c’est un investissement réellement intéressant.

Tu peux trouver les filtres Berkey sur Amazon : https://amzn.to/2sVLgec

 

D’autres techniques existent

Je n’ai cité ici que celles qui ont le meilleur ratio entre la facilité et l’efficacité.

Mais il explique de nombreuses autres façons de rendre une eau potable.

Si cela t’intéresse, tu peux regarder du côté du charbon actif, des UV, la javel …

 

Prépare-toi ! 

 

Antoine 

6 Comments

  1. Nicopo

    28 mars 2020 at 11 h 12 min

    Bonjour

    J ai opter pour un filtre kadadyn Vario charbon et céramique et un steripen aqua. Léger transportable et correspondant a un an de consommation pour 4 personne

  2. Philippe

    28 janvier 2020 at 11 h 32 min

    Bonjour, Très intéressant. par contre on peut acheter les filtres Berkey directement sans passer par Amazon. Vu l’état d’esprit qu’on doit avoir lorsqu’on raisonne survivalisme et ecosystème, il est préférable d’éviter les lobbies esclavagistes et sans scrupules. Mais chacun fait comme il le souhaite. merci pour toutes ces infos. Cordialement

    1. Antoine

      28 janvier 2020 at 16 h 40 min

      Salut Philipe,

      J’ai mis un lien vers Amazon par facilité, il existe une multitude de revendeurs, mais je ne connais pas leur réputation et du coup je ne préfère pas les recommander.

      Si tu as un lien vers leur site ou un revendeur officiel, je peux le rajouter !

      1. Jean-Baptiste

        22 février 2020 at 16 h 06 min

        Bonjour,
        Je suis passé par l’entreprise Berkey Water Benelux, pour l’achat de mon Berkey il y a presque un an et ils sont très sérieux et disponibles par téléphone si besoin.
        Cordialement.

  3. jp mattei

    24 janvier 2020 at 12 h 37 min

    Bonjour, intéressant.
    Sinon en mini filtre il y a les Sawyer. Capable de traiter jusqu’à 375.000 litres.
    Je dois en acheter une et tester.
    Salutations

    1. Antoine

      24 janvier 2020 at 17 h 59 min

      Salut JP,

      Je n’ai jamais testé la marque Sawyer, mais 375 000 litres, ça me paraît énorme pour un filtre de cette taille.

      Si tu testes redis-moi, ça m’intéresse !

      Bonne préparation !

Répondre à Antoine Cancel