Bonjour,

Vous sortez du bureau de votre patron.

Vous êtes viré.

Que faites-vous ?

« Je ne sais pas, je n’y ai jamais vraiment réfléchi… »

« Haha, ça ne risque pas d’arriver, je suis le meilleur vendeur de xxx … »

« Bah, je compte sur l’état pour toucher le chômage »

Ce sont les réponses que j’ai le plus souvent entendues.

 

Vous êtes en insécurité financière

Ses réponses posent un problème, car elles démontrent :

  • Un manque de préparation, « je n’y ai jamais réfléchi », « ça ne risque pas d’arriver »
  • De se reposer entièrement sur une potentielle aide extérieure, « Je compte sur l’état pour toucher le chômage »

 

Vous allez forcément vous retrouver au chômage un jour ou l’autre

L’époque où l’on passait toute sa carrière dans la même entreprise est révolue, le marché de l’emploi est de plus en plus « flexible ».

Il y a donc de très grandes chances que vous vous retrouviez sans emploi à un moment de votre vie, que ce soit un licenciement, une démission, une maladie…

Et cela peut arriver à tout le monde, que vous soyez ouvrier, employé ou cadre.

Vous devez donc être préparé à subir une perte ou une diminution de vos revenus.

Vous DEVEZ avoir un revenu complémentaire

Sans viser l’indépendance financière (gagner assez avec un revenu complémentaire pour plus avoir besoin de travailler), vous devez au moins pouvoir compter sur une deuxième source de revenus en cas de coups durs.

Voici une liste des sources de revenus complémentaires les plus courants.

 

Investir dans Immobilier

Comment faire : Acheter un bien immobilier qui rapporte plus que ce qu’il coute.

Exemple : Vous achetez un appartement qui coute 100 000€, vous le louez 500€ par mois et il vous coute 400€ (350€ de remboursement du prêt, 50€ de taxes et impôts), tous les mois cet appartement vous rapportera donc 100€.

Et quand vous aurez remboursé le prêt, ce sera 450€ dans votre poche tous les mois.

 

Investir en bourse

Comment faire : Investissez dans des entreprises avec des grosses capitalisations et qui versent des dividendes régulièrement.

Exemple : Les meilleurs de ces entreprises, celles qui versent des dividendes en continu depuis au moins 25 ans, sont appelés les « aristocrates dividendes », vous pouvez y retrouver : McDonald’s, Coca-Cola, ExxonMobil, Pepsico…

 

Lancer un business

Comment faire : Il y a forcément quelque chose dans lequel vous êtes doué, et il y a forcément une façon de pouvoir en tirer profit.

Exemple : Vous pouvez donner des cours de guitare ou d’informatique, faire des confitures et les vendre dans votre entourage, proposer du bricolage, lancer un site e-commerce…

Les idées ne manquent pas, parlez-en autour de vous et postez une annonce sur vivastreet ou le bon coin.

 

C’est bien beau tout cas, mais en cas de crise économique tout s’effondre !

La survie financière, ce n’est forcément que pendant les crises économiques.

Je suis bien conscient qu’en cas de crise, la bourse et le marché de l’immobilier peuvent s’effondrer et que personne ne voudra plus payer pour des cours de guitare.

Vous devez être prêt à faire face à une crise économique (voir mes emails sur l’or), mais vous devez également être prêt à survivre une rupture de VOTRE normalité économique.

Vous pouvez vous retrouver en situation de survie financière (chômage, baisse de revenu, augmentation de vos dépenses…) pendant vos proches sont toujours dans LEUR normalité économique.

Vos finances, tout comme votre alimentation en eau ou en énergie doivent être résilientes.

 

Préparez-vous.

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

2 Comments

  1. LongueAttente

    21 décembre 2019 at 21 h 34 min

    Perso, environ 2 mois de salaire net d’avance en cash, et reste sert à réduire les factures : suivants les années : isolation, réfection du toit, réservoirs eau de pluie, électroménager en A+++, panneaux photovoltaïque avec batteries et onduleur hybride, véhicule hybride (depuis 2004), jardin potager et le plus important : des formations.

    Vos connaissances, c’est une des rares choses que personne ne pourra vous retirer….et le meilleur moyen de retravailler rapidement, pour vous ou comme salarié. Mon conseil : investissez sur vous même (et vos proches).
    Exemples : mon fils sait nager, cours de musique + danse + boxe (ses choix), et viens de passer son PSC1, etc….
    Il acquiert un bagage pour son futur.

    1. Antoine

      23 décembre 2019 at 12 h 35 min

      C’est une démarche saine, avec tous les travaux que tu as réalisés sur la maison tu dépenses un minimum et avec le potager tu limites tes dépenses en nourriture et tu gagnes en autonomie.

      Entièrement d’accord pour les formations, je suis dans la même démarche, le savoir est une arme !
      Trop de personnes s’arrêtent au matériel et ne vont pas plus loin.

      Bravo pour ton fils, ce sont surement de connaissances qui lui serviront plus tard.

Leave a Reply