O dieux, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne puis changer […]

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Aujourd’hui, je m’aventure sur un chemin sensible, la philosophie.

Longtemps, j’ai été mal à l’aise avec les grandes questions de la vie, je n’aime pas les questions sans réponse.

J’ai fini par conclure que trop de réflexions nuisent à l’action.

Jusqu’à ce que je découvre une philosophie parfaitement adaptée à ma recherche de résilience, le stoïcisme.

C’est à la fois une philosophie de l’acceptation et de l’action.

 

Le stoïcisme, une philosophie résiliente applicable à la vie de tous les jours

Ce que j’aime avec le stoïcisme c’est que c’est :

  1. Simple à comprendre ;
  2. Applicable dans la vie de tous les jours.

Dans cette lettre, je n’ai pas la prétention de t’en expliquer toutes les subtilités.

Mais seulement de te le faire découvrir ce courant de pensée à travers une citation.

O dieux, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne puis changer,
le courage de changer ce que je puis
et la sagesse d’en connaître la différence.

Marc Aurèle (apocryphe).

Voici comment je l’interprète, avec un exemple personnel.

 

O dieux, donnez-moi la sérénité d’accepter ce que je ne puis changer – Marc Aurèle

Dans la vie tu subis des choses sur lesquelles tu n’as aucun contrôle.

Peu importe tes actions tu ne peux rien y faire, la résolution du problème est hors de ta portée.

Dans ce cas, la préservation de ton bien-être se trouve dans l’acceptation.

Ex : Lors de mon premier hiver dans ma BAD je me suis fait surprendre par une tempête de neige.

Le chemin qui me relie à la route était impraticable avec des congères de plus d’un mètre.

J’aurais pu stresser, m’énerver avec le service technique de la commune et remettre en question mon installation.

Pendant une semaine j’ai du marcher à la frontal dans près d’un mètre de neige pour aller prendre le train.

Mais j’ai accepté la situation avec sérénité et vu ça comme un défi physique.

 

Le courage de changer ce que je puis

Mais tu vas également subir des choses sur lesquelles tu as un contrôle.

Dans ces situations, te lamenter ne fera qu’empirer les choses.

Tu dois avoir le courage de mettre en place les actions qui vont changer cette situation.

L’amélioration de ton bien-être se trouve dans l’action.

Ex : Si je ne suis pas responsable des tempêtes de neige, je peux changer la façon dont elles m’affectent.

J’ai négocié avec les paysans qui habitent au bout de mon chemin pour garer ma voiture à côté de leur grange, j’ai acheté des raquettes et j’ai une pelle à neige dans le coffre.

J’ai changé ce qu’il m’était possible de changer.

 

La sagesse d’en connaître la différence

Le plus difficile est de connaître la différence entre les choses sur lesquelles tu as un contrôle et celles qui t’échappent.

Pour cela tu dois connaître tes forces et tes limites.

Ne pas te surestimer au risque de te faire du mal à changer ce que tu ne peux changer.

Ne pas te sous-estimer au risque de perdre l’opportunité de changer ce que tu pourrais changer.

L’acceptation n’est pas faire preuve de passivité ou de faiblesse, au contraire !

Accepter avec sérénité une situation sur laquelle tu n’as aucun contrôle te permet de passer à autre chose.

Pour ensuite mettre en place les actions qui vont améliorer ta situation.

 

Pensées pour moi-même” de Marc Aurèle

Si tu souhaites en savoir plus sur le stoïcisme, je te recommande fortement “pensées pour moi-même” de Marc Aurèle.

Marc Aurèle et le stoïcisme

Il ne se lit pas comme un roman, mais pensée par pensée.

Je l’ai sur ma table de chevet et je le relis de temps en temps.


C’est la première fois que j’écris une lettre axée philosophie, j’espère qu’elle aura piqué ta curiosité et donné envie de creuser plus loin de ton côté !


Prépare-toi !

 
Antoine,
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.