Pourquoi tu te fais chier à faire un potager si tu connais les plantes sauvages comestibles ?

Plantes sauvages comestibles, potager ou les deux ?

Le weekend dernier un ami est venu me rendre visite.

Je lui ai montré l’avancement de mon potager et notamment les murs que je monte pour cultiver en terrasses.

mur en pierre potager

Quand il a vu le travail que ça représentait, il m’a regardé incrédule et m’a demandé “Pourquoi tu te fais chier à faire un potager si tu connais les plantes sauvages comestibles ?

C’est une bonne question, alors je vais y répondre ici.

Les plantes sauvages comestibles, c’est simple et rapide !

Les plantes sauvages comestibles ça ne s’improvise pas, tu dois obligatoirement te former auprès de quelqu’un de compétent.

Avec son aide, apprendre les principales plantes de ta région te prendra quelques jours de formation.

Mais une fois que c’est fait, tu cueilleras un repas entier en seulement quelques minutes.

C’est simple, ça ne demande pas d’efforts et c’est rapide.

Le potager c’est long et compliqué

Commencer un potager de zéro prend un temps fou, il faut aménager ton terrain, préparer la terre, créer un compost, mettre en place des buttes…

Ensuite, tu vas devoir passer plusieurs années à sélectionner les variétés et les techniques de culture les plus adaptées à ton terrain.

C’est compliqué, ça demande des efforts (surtout au début) et c’est long.

Mais personnellement c’est un vrai plaisir !

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LA LISTE ULTIME

DES 5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

liste ultime des 5 plantes sauvages comestibles

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio !

Les plantes sauvages :

  • Sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • Sont présentes partout en Europe
  • T’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Alors plantes sauvages comestibles ou potager ?

La réponse est simple : Les deux sont complémentaires !

Chez moi, les plantes sauvages sont abondantes au printemps et en été, mais elles sont plus rares (et moins bonnes) en hiver.

Le problème c’est que si j’arrive très bien à conserver mes légumes pour l’hiver, mes essais ne sont pas très concluants avec les plantes sauvages.

C’est alternant les plantes sauvages au printemps et en été, puis les légumes en hiver et en automne que je serais capable de m’assurer une autonomie alimentaire toute l’année

Avoir les deux me permet aussi de diversifier mes sources d’approvisionnement et donc de gagner en sécurité alimentaire.

Priorise tes sources d'approvisionnement en fonction de leur rentabilité

Se lancer dans un projet d’autonomie c’est long et difficile, tu vas devoir faire des choix et déterminer des priorités.

Pour ça, prends le temps d’évaluer leur rentabilité, en fonction de tes ressources et de tes objectifs.

La première année de mon installation dans ma BAD par exemple, j’ai dû faire en urgence des travaux de rénovation, du coup j’ai volontairement mis de côté mon potager.

Par contre, j’ai parcouru de long en large les forêts et les prairies environnantes à la recherche des meilleurs endroits pour récolter les plantes sauvages comestibles.

En plus de me familiariser avec mon nouvel environnement, c’est ce qui m’a permis de gagner rapidement en autonomie alimentaire, sans potager.

Mais maintenant que les travaux les plus urgents sont terminés, je peux enfin me lancer dans la création de mon potager pour gagner encore plus d’autonomie.

 

Prépare-toi ! 

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

 

S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bree Obbi
Bree Obbi
1 mois il y a

Bonjour, je ne trouve pas que le potager soit autant chronophage…je ne bêche pas et un bon paillage évite le désherbage. Pour l instant et par souci de gagner un maximum de temps j achète mes plants.

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.