Le stockage alimentaire, c’est pour les riches !?

Il y a quelques semaines, j’ai rédigé un post Facebook pour insister sur l’importance de se constituer un stock alimentaire.

stock de nourriture à la poubelle

J’ai été surpris par certains commentaires.

Beaucoup sont motivés, mais font face à un problème : le budget.

témoignage stockage alimentaire commentaire facebook

Toi aussi, tu as des moyens financiers limités ou tu veux faire des économies ?

Alors voici 6 astuces pour te lancer dans le stockage de nourriture à moindre frais.

Voire même gratuitement !

 

5 astuces de stockage alimentaire appliqué à la survie 

 

Astuce 1 : Les promotions des supermarchés sur les articles alimentaires

Rien ne t’oblige à tout acheter d’un coup !

Tu peux très bien créer ton stock de nourriture sur plusieurs mois.

En prenant ton temps et en bénéficiant des promotions, tu peux considérablement réduire ton budget.

 

Astuce 2 : Faire un potager pour gagner en autosuffisance alimentaire

Ça paraît tellement évident que j’ai hésité à l’indiquer.

Mais parmi tous ceux qui disent ne pas avoir les moyens de se constituer un stock alimentaire à la maison, il y en a forcément qui ont un jardin…

Un terrain, deux ou trois outils et quelques graines… un potager peut être lancé pour quelques dizaines d’euros.

Et difficile de trouver une meilleure façon de te procurer une nourriture saine.

Reste ensuite à conserver tes récoltes.

 

Astuce 3 : Les fins de marchés pour un stockage alimentaire économique

fruits et légumes récup marché pour stockage alimentaire

Après les marchés, les producteurs de fruits et légumes jettent une partie de leur marchandise.

Fruits trop mûrs, légumes légèrement abîmés, manque de place de stockage alimentaire…

Tu peux alors récupérer des kilos de fruits et légumes à prix cassé, voire gratuitement.

À toi ensuite de voir si tu préfères les consommer immédiatement pour préserver tes réserves de nourriture de survie, les congeler ou les sécher.

Astuce 4 : Le potager des proches/voisins pour agrémenter son stock de nourriture existant

On connaît presque tous un excellent jardinier qui produit plus qu’il ne peut manger.

Il sera sûrement ravi de te donner ou de troquer une partie de sa production alimentaire.

Astuce 5 : Les aides alimentaires pour optimiser ton stockage de nourriture

Bénéficier des aides alimentaires et des programmes sociaux n’est pas une honte.

Tout le monde traverse une période difficile au moins une fois dans sa vie.

Contrairement à ce qu’on pense, les Restos du Cœur ont souvent plus de nourriture qu’ils ne peuvent en distribuer.

Tu peux trouver plus d’infos sur se site : https://www.aide-sociale.fr/aide-alimentaire/


TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.


 

Astuce bonus : Les poubelles des supermarchés pour constituer un stock alimentaire de survie à partir de zéro

C’est mon frère qui m’a fait découvrir cette astuce.

Il fait un apprentissage avec un salaire de misère et touche à peine de quoi payer son loyer.

Du coup, il se démerde et fait le tour des poubelles des supermarchés.

C’est incroyable tout ce qu’ils jettent : produits à quelques jours de la DLC, fin de saison, déstockage… 

Les invendus du jour sont stockés dans une benne, il n’y a qu’à se servir.

Parfois il faut escalader un mur, parfois il y a un trou dans le grillage. La règle implicite c’est de ne rien dégrader et de tout laisser propre après ton passage.

Il y en a tellement qu’il ne peut pas tout manger, il en distribue à ses amis.

stock de nourriture à la poubelle

Tout est encore comestible pendant au moins une semaine. Tu peux donc fortement réduire tes dépenses alimentaires et profiter des économies réalisées pour te constituer un stock de nourriture pour au moins 1 an.

Certains produits peuvent même être conservés plusieurs mois, voire années (gâteaux, pâtes, conserves…).

 

En 5 minutes, j’ai trouvé 6 astuces pour me créer un stock alimentaire de survie efficace

Et je suis sûr qu’il y en a au moins une dizaine d’autres.

Je vais parler cash, tant pis si ça choque.

Si tu n’es pas prêt à l’accepter, libre à toi de quitter ce blog.

Les commentaires sur Facebook m’ont à la fois peiné, déçu et énervé.


En France, il y a assez de nourriture pour tout le monde 

La dernière fois qu’on en a manqué, c’était pendant (et quelques années après) la Seconde Guerre mondiale. Il y a plus de 70 ans.

Pour avoir à manger, il fallait présenter un ticket de rationnement.

ticket de rationnement guerre mondiale

Aujourd’hui, il y a tellement de nourriture qu’on peut se permettre d’en jeter 10 millions de tonnes par an (1).

Tellement que 17 % de la population française est catégorisée comme obèse (2).

Si certains n’arrivent pas à se constituer un stock de nourriture, il y a un problème !

Et pas la peine d’aller chercher bien loin, le problème c’est eux. 

S’ils n’arrivent pas à se procurer suffisamment de nourriture pour se créer un stock de survie à la maison, alors que les magasins sont pleins, je n’ose même pas imaginer ce qui se passera pour eux en cas d’effondrement…

Ils vivent avec des œillères… 

œillères cheval brun

Ils sont incapables d’avoir une vision suffisamment large pour trouver eux-mêmes des solutions.

C’est malheureusement plus simple de se plaindre de son sort que de se sortir les doigts du cul.

La survie c’est pourtant ça : trouver des solutions quand les problèmes arrivent.

 

L’argent n’est PAS un problème en situation de survie alimentaire

Les personnes les plus résilientes que je connaisse vivent avec trois fois rien.

Ils ont compensé leurs faibles moyens financiers par de l’ingéniosité et de la débrouillardise.

 

L’esprit de la prévoyance

Des problèmes, on en a tous. 

Ce qui fait la différence entre un prévoyant et les autres, c’est sa capacité à analyser un problème et à trouver des solutions.

Parfois ça fonctionne, parfois non.

Mais quand les autres ne bougent pas, le prévoyant avance.

Quand il y aura une rupture de la normalité, que les autres seront pétrifiés, il sera capable de s’en sortir et de prendre soin de ses proches.

C’est cette mentalité saine et efficace que je partage dans mon livre, le Guide de Préparation à la (Sur)vie.

À ton tour de donner tes astuces pour te constituer un stock alimentaire à moindres frais dans les commentaires.

 

Prépare-toi !

 

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

 

Sources : 

(1)https://www.consoglobe.com/qui-jette-le-plus-de-nourriture-en-france-et-dans-le-monde-cg 

(2) https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/obesite  

S’abonner
Notification pour
guest
165 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Marie-Dominique Grasset
Marie-Dominique Grasset
9 mois il y a

Bonjour, j’ai 71 ans, j’ai élevé mes 2garçons seule, j’ai fait 3 jobs dans la journée. Même quand j j’étais en HLM, j avais des haricots verts, thym,romarin, tomates sur le balcon.
Depuis des années chaque fois que je fais des courses, je prends un peu plus avec les promos, au lieu d un paquet de pâte j en prennais 2etc.
Avec de la farine, dîner crêpes avec les restes. Je faisais plus de pâtes et le lendemain gratins avec des œufs et fromage etc…se faire ces yaourts, ces crème dessert pas cher.
Puis dès que j ai pu avoir un petit jardin, le potager et quelques poules en premier. je fais toujours mon potager et plein de conserves.
J en ai bavé, mais on peut s en sortir il faut retrousser les manches c’est tout.
Bon courage à tous, la situation va s empiré, mais au bout la Lumière viendra

Maxime
Maxime
9 mois il y a

Bonjour à tous
en ce qui nous concerne, on est à la campagne proche d’une petite ville et on fait partie d’une amap.
Cest un réseau solidaire et local avec les producteurs bio et sympa. Pas besoin de stock pour les membres de l association. On connais tout le monde et si on besoin on s’aide à désherber les colzas, aider à la récolte de patates ou faire le pain… On a un potager qui nous apporte la moitié des légumes. L’autre est acheté et on fait des bocaux. Pour le confinement d avril a part les levures et le papier toilette, on a manqué de rien. Au contraire on était plutot satisfait de ce choix! Pas un contrôle de police un jardin et la possibilité de sortir comme on veut. Merci pour tout tes conseils Antoine.

auxine
auxine
5 mois il y a
Répondre à  Maxime

Super ! comment faisiez-vous pour la matiere « grasse », sucre, sel, savon, par exemple? Votre Amap vous les fournit ? (je veux l’adresse 😉

LEGRAND
LEGRAND
9 mois il y a

Bonjour,’
J’achète sur le marché à des petits producteurs de la région ; légumes de saison frais et non traités, viandes de qualité (mon boucher me donne toujours de la viande pour mon chat) et herbes aromatiques. Pour les fruits exotiques, ayant choisis mes revendeurs du Maghreb; étant une fidèle cliente et « cousine de Méditerranée », je négocie les prix avec humour et gentillesse.
Idem pour les fromages auprès d’un revendeur de produits de déstockage.
A Lyon il existe des déstockages de tous niveaux et de toutes sortes.
L’association VRAC, vends des produits secs bio à prix raisonnables aux habitants, une fois par mois, dans les quartiers et zones prioritaires.
Pour les vêtements Emmaüs et NDSA, les friperies, les dépôts vente, Mistigriff (déstockage de marque), les vide dressings de la Croix Rousse et environs.
Les magasins Action pour le matériel de bricolage, d’arts plastiques, le linge de lit, la vaisselle…
L’application GEEV, soit sans ou avec abonnant ~28€/an, vous donne la possibilité de donner et récupérer des vêtements, chaussures, meubles, déco, cosmétiques ….
A Lyon les restos du coeur et autres aides officielles sont monopolisées par une population irrespectueuse, agressive et profiteuse professionnelle soutenue par le système politique national et celle de la ville.

Fella
Fella
9 mois il y a

Manger moins
manger mieux
c’est bon pour la santé et le porte monnaie
et moins de stocks à envisager

Cora
Cora
9 mois il y a

Un moyen simple et pas cher (pas encore essayé mais promis je vais le faire), les applications anti gaspillage , par exemple « Too good to go », avec lesquelles vous pouvez trouver dans les supermarchés / petites supemarchés à côté de chez vous de la nourriture qui approche la date limite de consommation, mais qui est encore très bien.

Silvello
Silvello
9 mois il y a

Merci beaucoup pour vos astuces, voilà plusieurs mois que je me constitue mes réserve, n’oubliez pas que glaner est un droit légales après le passage du tracteur je récolte les reste sur les champs et me constitue mes réserve de pommes de terre, betterave etc… Qui se conserve jusqu’au mai
Je ramasse les châtaigne, les noix, et pomme dans des endroit libre ou suffit de demander, je ramasse aussi des noisettes cela peut paraître bizarre mais sa constitue des fruit de longue durée
Je m’efforce de connaître les plantes sauvages et oublie qui se mange toutes l’année des fois a défaut de salade, faire de bon potage bourré de vitamines
Cela me permettra plus tard si nous devons quitter notre domicile de pouvoir se nourrir de la nature
Mais encore merci pour vos astuces

Valérie
9 mois il y a

bonjour,
Ma petite astuce c’est d’acheter chez les grossistes asiatiques, le sac de 25kg de riz à 14€, il me fait l’année pour une famille de 6.
Apres je pense investir dans un grand congélateur pour stocker des cartons de viande.
Bonne préparation!

Cécile
Cécile
9 mois il y a

Bonjour, le glannage des châtaignes, noix, noisettes, mûres et autres est un moyen de stocker un peu, et c’est bon pour les papilles et l’estomac! Même en ville, dans les parcs ou a proximité des jardins ouvriers on trouve des arbres fruitiers sur l’espace public (même des amélanchiers par chez nous!! Également chynorodons, pommes…), et en se baladant dans les jardins ouvriers on nous a souvent donné des fruits et légumes (tomates, pommes de terre, maïs, figues!…) Il y a aussi certaines plantes que l’on peut consommer et qui se trouve en nombre dans la nature. Ca ne représente pas forcément de grandes quantités mais ce sont souvent des apports nutritifs intéressant (comparé à une alimentation supermarché).
On peut aussi s’inscrire aux associations qui détournent les invendus et les redistribuent. Parfois on se retrouve avec de grosses quantités d’un même produit mais on peut utiliser un déshydrateur, faire des confitures ou en faire profiter nos voisins. Le voisinage d’ailleurs! Nos voisins aussi ont leur petits trucs! Il se passe rarement une semaine sans que nous n’échangions quelque chose avec nos voisins ou qu’ils sonnent avec un plat, du surplus du jardin de leur tante, des vêtements trop petits pour leurs enfants ou que sais je encore. Et nous habitons en ville.
Merci pour vos partages!

depaquis
depaquis
10 mois il y a

revendre sa telé à 200 balles, en acheter une pas cher sur le bon coin et avec le reste de l’argent? faire des courses utiles cette fois!!

Depardieu
Depardieu
10 mois il y a

Merci pour tes conseils, je pratique aussi les poubelles de supermarché, et c’est incroyable ce qu’il jette, certaines foi c’est plus de 200€ de produits, nourriture, produits d’entretien, hygiène

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.