La recette du kéfir : Le “soda” naturel aux probiotiques

Si je te parle de soda, tu as sûrement en tête des boissons ultra-sucrées, synonyme de malbouffe, de diabète et d’obésité…

Mais aujourd’hui je te fais découvrir une boisson rafraîchissante, pétillante ET bonne pour la santé.

Le fameux kéfir !

Kefir bocaux

Un excellent moyen de faire oublier le Coca à tes enfants et amis !

Le plus beau, c’est que tu peux facilement le faire chez toi.

Des grains translucides et gélatineux aux pouvoirs magiques !

J’ai découvert le kéfir l’année dernière, quand un ami m’a proposé de m’en donner.

Prends-les, je sais plus quoi en faire, ils n’arrêtent pas de se multiplier ! Tu verras c’est super bon, comme une sorte de cidre sans alcool.« 

Parce que oui, la première chose à savoir sur le kéfir de fruit, c’est qu’il est vivant et se reproduit.

Il se présente sous la forme de grains translucides et gélatineux allant du blanc au brun clair.

kefir grains translucides gelatineux

Chaque grain est en fait une communauté de plusieurs sortes de micro-organismes qui forment des structures de glucose pour se lier entre eux.

La deuxième chose à savoir sur le kéfir de fruit, c’est que c’est super bon !

Il est pétillant, acidulé et légèrement sucré, avec un petit goût fruité comme du cidre (et c’est un Breton qui le dit !).

C’est sans alcool donc c’est parfait pour les enfants.

Une boisson vivante, pleine de probiotiques excellents pour ta flore intestinale

Au début, je t’avoue que si j’ai commencé à faire mon kéfir c’est que ça m’intriguait de voir des grains se multiplier dans un bocal.

Mais si je continue à le faire toutes les semaines depuis un an c’est qu’en plus d’être délicieux et simple à faire, le kéfir de fruit est aussi très bon pour la santé.

Les médecins en parlent de plus en plus, le microbiote intestinal est l’ensemble des bactéries qui peuplent ton intestin et t’aident à digérer.

Il faut en prendre soin, un léger déséquilibre peut avoir de graves conséquences.

Le meilleur moyen de l’entretenir c’est de lui apporter régulièrement de nouvelles souches de micro-organismes “sains”.

Ils sont très présents dans les aliments fermentés, comme la choucroute (et autres lactofermentations), la bière, le kombucha et le kéfir.

Le problème, c’est que dans la nourriture industrielle, il y a très peu de micro-organismes, voire pas du tout !

Pour des questions sanitaires et de conservation, tout est pasteurisé, quasiment aucune bactérie ne résiste à ces températures…

D’où l’intérêt du kéfir de fruit maison !

Voilà la marche à suivre.

Le matériel et les ingrédients

ingrédients materiel kefir

Pour démarrer tu auras besoin d’un peu de matériel, il y a de grandes chances que tu aies déjà tout chez toi.

  • Un bocal en verre d’1L hermétique, type le parfait ;
  • Une bouteille en verre d’1L hermétique, une ancienne bouteille de limonade ou de cidre en verre par exemple ;
  • Une passoire ;
  • Un entonnoir :
  • Du sucre ;
  • Un fruit frais acide bio (citron, pomme, kiwi…) ;
  • Un fruit sec sans sulfite (raisins secs, figue séchée, abricot sec…) ;
  • Des grains de kéfir.

Le plus dur va être de trouver tes premiers grains de kéfir, la plupart du temps, ça se transmet de main en main.

Si tu ne connais personne qui en a, tu peux aller regarder sur les réseaux sociaux, il existe des groupes de discussion dédiés au partage.

Comme par exemple KÉFIR, KOMBUCHA et JUN !

Si tu ne trouve personne autour de chez toi, tu peux regarder du côté des producteurs artisanaux, ça se développe pas mal ces derniers temps.

Sinon il te reste la solution des sites internet et des magasins spécialisés, mais vérifie bien la qualité des grains.

Étape n°1 : La mise en place

Pour commencer, rien de sorcier, il faut simplement mélanger les ingrédients dans ton bocal en verre.

1 – Environ 100 g de grains de kéfir (on est pas au gramme près).

grains de kefir

2 – Un fruit séché qui va aider à lancer la fermentation, ici j’ai choisi une figue.

Attention à choisir des fruits secs sans sulfites, c’est un antibactérien qui va empêcher ton kéfir de se développer et qui peut produire une odeur d’œuf pourri (ça m’est déjà arrivé…).

fruit séché fermentation kefir

3 – Trois à quatre cuillères à soupe de sucre, c’est la nourriture des bactéries et ce qui leur permet de fabriquer leurs grains.

J’utilise du sucre blanc, mais tu peux choisir du sucre brun ou de la cassonade, c’est selon les gouts.

Par contre attention n’utilise pas de miel, c’est aussi antibactérien.

sucre kefir

4 – Ajoute un fruit frais acide bio, ici j’utilise du citron mais tu peux mettre de la pomme, des fruits rouges, du kiwi (super bon)…

Le fruit va légèrement aromatiser ton kéfir et donner l’acidité nécessaire à la fermentation.

fruit frais acide bio kefir

5 – Ajoute de l’eau jusqu’en haut du bocal.

Attention, c’est aussi une étape importante, n’utilise pas l’eau du robinet telle quelle, elle contient du chlore, c’est un bactéricide.

Je te recommande de la filtrer avec un Berkey  ou de prendre de l’eau en bouteille.

Si tu n’a pas de filtre, tu peux laisser l’eau du robinet dans un récipient ouvert pendant 24h pour que le chlore s’évapore.

eau bocal kefir

Bonus : Tu peux ajouter des épices pour aromatiser à ton goût.

Fais juste attention certaines sont bactéricides comme la cannelle par exemple.

Étape n°2 : La fermentation, entre 24 et 48h

Une fois que ton mélange est fait, il va falloir laisser à ton kéfir le temps de fermenter.

Rien de plus simple tu n’as plus qu’à fermer le pot hermétiquement et à le placer à l’abri du soleil à température ambiante.

Personnellement, je le mets dans l’un des placards de ma cuisine.

La fermentation va prendre 24 à 48h en fonction de la température.

Un bon indicateur est le fruit sec, quand il est remonté en haut du bocal, je laisse encore entre 12 et 24h.

fermentation kefir

Étape n°3 : Filtration et seconde fermentation

C’est presque terminé, il faut maintenant filtrer le mélange.

Ouvre le bocal avec précaution, beaucoup de gaz s’est accumulé et ne demande qu’à sortir (ton kéfir est mieux dans son bocal que sur ton mur !).

Place l’entonnoir et le tamis au-dessus de ta bouteille d’1L et transvase le tout.

Utilise de l’inox ou du plastique, le kéfir est acide et peut attaquer les autres métaux.

Jette la figue et le citron au composte et remets les grains dans le bocal vide.

filtration et seconde fermentation kefir

Verse doucement, ça peut mousser beaucoup !

Tu peux fermer ta bouteille et la mettre au réfrigérateur ou si tu veux une boisson bien pétillante, laisse-la fermenter 24h de plus à température ambiante.

Étape n°4 : la conservation, pendant environ une semaine

Tu peux conserver ton kéfir une bonne semaine au réfrigérateur.

Un petit dépôt peut se former au fond de la bouteille, c’est normal, ça prouve que ton kéfir est encore actif.

Pour conserver tes grains, il te suffit de les mettre au réfrigérateur dans leur bocal avec de l’eau et une cuillère à soupe de sucre.

Le froid va ralentir leur évolution et le sucre leur permettra de se nourrir.

Normalement il faut changer l’eau et remettre du sucre une fois par mois.

Mais je t’avoue qu’il m’est arrivé d’oublier le bocal plus d’un mois sans avoir de problèmes.

Déguste et fais tes propres essais

Le kéfir est à déguster bien frais, c’est parfait en été !

Le gaz qui s’échappe peut avoir une odeur légèrement désagréable (essaye d’autres fruits ou une autre eau si c’est le cas) mais ne t’arrête pas à ça, le goût est complètement différent.

degustation kefir bouteille verre

Je fais goûter à mes amis dès que je peux, ils sont souvent dubitatifs quand je leur dis que je fais fermenter moi-même des bactéries dans mon placard.

Mais ils sont à chaque fois agréablement surpris par le goût, et j’en ai déjà donné à pas mal de monde !

N’hésite pas à essayer différentes recettes, des combinaisons de fruits, ou des mélanges avec d’autres boissons comme du jus de pomme.

Si tu as des idées de recettes à partager à la communauté APS, laisse les en commentaires en bas ! 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest

35 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MICHELE HONTHAAS
MICHELE HONTHAAS
2 mois il y a

Pour ceux qui ne connaissent pas les kéfirs :
Il s’agit d’une boisson ancestrale probiotique qui peut être très très pétillante, voire explosive, d’où la nécessité d’utiliser des bouteilles ayant déjà continu de la bière ou de la limonade. les bouteilles décoratives ou présentant des arêtes (sections hexagonales) risquant d’exploser sous la pression.
La F1 ou première fermentation se fait avec de l’eau, des grains, du sucre, une figue (recette ancestrale) et du citron, à température ambiante. La F1 dure le plus souvent 24 à 48h lorsqu’on part sur des dosages modérés en grains et sucre.
Après 24 ou 48h généralement, on met en bouteille en enlevant les grains et les fruits. A ce stade, la boisson a acquis ses bienfaits probiotiques, et peut être consommée.
Il n’est pas conseillé d’aromatiser en présence des grains au risque de les altérer, ou bien utiliser des grains en surplus qui seront consacrés aux expériences, et donc non partagés.
Si on le souhaite, on peut faire une 2e fermentation (F2) à température ambiante (environ 24h), nature ou aromatisée avec tout ce que l’on veut (fruits, herbes, épices, sirops, fleurs, etc…).
Certaines personnes préférant mettre des gros morceaux de fruits en F2, utilisent des bocaux type Le Parfait… Dans ce cas, après 24h environ, il est préférable de filtrer et mettre en bouteilles, et c’est là qu’on parle de 3e fermentation.
Pour ce qui est des dosages, sachez que l’on peut déjà obtenir une très bonne boisson « santé » en dosant à 20g de grains et autant de sucre par litre, avec des fermentations courtes. Plus vous augmenterez le poids en grains et donc en sucre, plus cela vous coûtera cher (eh oui, nous devons nous apprêter à nous restreindre…), et plus il sera préférable de prolonger vos fermentations pour ne pas favoriser des soucis tels que diabète ou prise de poids.
Pour tout savoir sur les kéfirs, kombucha et jun, et vous procurer des grains et souches de qualité, vous pouvez retrouver mes fiches et des conseils judicieux sur le site mentionné dans l’article « Kefir, kombucha et June, Partageons tous ensemble« , mais aussi sur le groupe FB « Mes Diamants Mes Kéfirs« … Bien sur, aucune vente sur ces groupes pour respecter la tradition ancestrale du don. Soit vous trouverez quelqu’un proche géographiquement, soit vous pourrez fournir des sachets et enveloppes timbrées pour envois par la poste.
A savoir : Sur ces groupes, vous découvrirez le KF classique, le KF Hena (kéfir de fruits avec en plus un effet antalgique sur certaines douleurs), le KL ou kéfir de lait, le Kombucha (boisson ancestrale à partir de souches fermentant du thé sucré), le Jun (mère de Jun fermentant du thé vert avec du miel), mères de vinaigre, et sur l’un des groupes, le Viili, sorte de yaourt…

louise
louise
2 mois il y a
Répondre à  MICHELE HONTHAAS

merci pour cette reponse, ca eclaircit bien !
pour ma part, j aime avec les feullles de menthe ou de verveine lors de la 2e fermentation

Terracher Marie-Agnès
Terracher Marie-Agnès
2 mois il y a
Répondre à  MICHELE HONTHAAS

Bonjour, je fais du kéfir depuis plusieurs années mais depuis deux ans environ, il ne produit plus et est plus marron que blanc. Les grains restent petits. A quoi est-ce dû selon vous ? Merci d’avance
Marie-Agnès

Louis
Louis
1 mois il y a
Répondre à  MICHELE HONTHAAS

Michele, bonjour! J’ai découvert le Kefir grâce à cet article, et j’en suis à mes premiers débuts… Pourriez-vous expliquer l’importance de procéder à plusieurs fermentations successives (F1, F2, F3…), au lieu d’une seule fermentation, éventuellement plus prolongée? Aussi, l’article suggère que la F1 soit faite avec le pot hermétiquement fermé; d’autres recettes, par contre, recommandent de laisser le pot ouvert, couvert seulement avec un torchon ou une serviette. Quelle est la différence, et quel est votre avis?

Maribel
Maribel
2 mois il y a

juste une petite remarque : il ne faut pas le fermer hermétiquement pendant le temps de fermentation, mettre un linge dessus ou une assiette. ça fait 5 ans que j’en fait continuellement… merci!

Sylvie
Sylvie
2 mois il y a

Bonjour, comment faites vous sécher les graines svp ?

Anna
Anna
2 mois il y a

Bonjour,je donne volontiers les grains de kéfir, je les sèche et envoie par la poste. Il faut tout simplement les faire revivre dans l’eau sucré, c’est tout. Si cela intéresse quelqu’un envoyez moi un mail…….;
Anna

Terracher Marie-Agnès
Terracher Marie-Agnès
2 mois il y a
Répondre à  Anna

Oui, j’en voudrais bien s’il vous plaît. Comment s’y prendre ? Merci d’avance
Marie-Agnès

Lm38
Lm38
2 mois il y a

Bonjour,
Attention, les grains de kéfir ne supportent pas le métal!!
Donc n’utilisez que des instruments en plastique ou autre matière. C’est important.
Utilisez également des fruits et sucre bio. Pas besoin d’enlever la peau.
Très bon pour la santé!!

MICHELE HONTHAAS
MICHELE HONTHAAS
2 mois il y a
Répondre à  Lm38

L’inox est tout-à-fait adapté, puisque par définition, s’il est de qualité, il est inoxydable

Lm38
Lm38
2 mois il y a
Répondre à  MICHELE HONTHAAS

On est ok.

Les métaux comme le laiton, le fer, le cuivre, le zinc et l’aluminium sont les plus courants parmi les métaux réactifs. Si les grains de kéfir sont stockés, et préparé et stocké dans des récipients faits de l’un de ces métaux, les ions métalliques du récipient entreront en contact avec les grains naturellement acides. Si ces ions provenant des récipients de métaux lourds s’accumulent régulièrement, les niveaux toxiques peuvent augmenter, contaminant ainsi ce qu’on produit.

Aujourd’hui, l’acier inoxydable est un métal populaire. C’est un métal inerte et peut donc être utilisé dans la préparation du kéfir.

Le verre, le bois ou les plastiques restent quand même les meilleurs choix.

Corinne
Corinne
2 mois il y a

Bonjour, si vous avez trop de kéfir, et que vous ne savez pas quoi en faire, donnez le aux poules, elles en raffolent !!!

Terracher Marie-Agnès
Terracher Marie-Agnès
2 mois il y a
Répondre à  Corinne

Bon a savoir ! Merci 😀

Lucile
2 mois il y a

Ca fait 25 ans que je fais mon kéfir et que j’utilise la même souche ! Il est costaud !!!

Pierre Martin
Pierre Martin
2 mois il y a

Bonjour,
Je bois du kéfir de fruit depuis de nombreuses années. Chaque semaine je dispose de 300 à 400 cm3 de grains que je composte. Si quelqu’un est intéressé, je suis à disposition pour vous en envoyer par la poste. Ils sont très affectueux et voyagent avec plaisir 🙂
Cordiales salutations à toutes et à tous.
Pierre

vedry
vedry
2 mois il y a
Répondre à  Pierre Martin

je suis intéressé celui du commerce ne fonctionne pas bien

Anna
Anna
2 mois il y a
Répondre à  vedry

Moi aussi, je peux vous donner des grains séchés de kéfir…..il faut les mettre dans l’eau sucré pour les faire revivre…..

Michel
Michel
2 mois il y a
Répondre à  Pierre Martin

Bonjour, je suis intéressé par les grains de kéfir. Quelle est la marche à suivre pour que vous me l’envoyiez. Merci

tabareau-vieuille Natali
tabareau-vieuille Natali
1 mois il y a
Répondre à  Pierre Martin

Bonjour , je suis preneuse de nouveaux grains de kefir car les miens stagnent … mais font un excellent kefir quand même ( mais aucune multiplication ) . Et comme vous en consommez depuis si longtemps, j’ai retrouvé une bouteille avec du kefir au frigo après m’être absentée 1 mois 1/2 , et j’ai goûté ce kefir extrêmement pétillant et qui a un bon goût , mais peut-il être consommé sans danger si longtemps après sa fermentation ?? Merci de vos conseils .
bonne journée
Natali

Jean-Louis
Jean-Louis
2 mois il y a

mon premier kefir il y a 2 ans: après nettoyage de la peau de l’ananas à l’eau bouillante, épluchage, et au lieu de jeter la peau, j’ai mis les grains de kefir dedans ! (la peau occupait toute la surface périphérique du bocal)
Ce fut le meilleur que j’ai produit !
Merci pour les conseils, il m’arrivait d’utiliser du miel, errare humanum est…
Bonne suite, Jean-Louis

Gilles BIGOT
Gilles BIGOT
2 mois il y a

Bonjour Pour la 3ème fermentation, après avoir tout filtré (grains de kéfir enlevés) je mets 2 branches de menthe pendant 24h à temp. ambiante . Ensuite je mets le kéfir au frigo . C’est très rafraichissant en été .

Fouz
Fouz
2 mois il y a
Répondre à  Gilles BIGOT

Moi je presse 1/2 citron et j’ajoute du gingembre en poudre. 👍

MICHELE HONTHAAS
MICHELE HONTHAAS
2 mois il y a
Répondre à  Gilles BIGOT

Commentaire déplacé

Dernière modification le 2 mois il y a par MICHELE HONTHAAS
MICHELE HONTHAAS
MICHELE HONTHAAS
2 mois il y a
Répondre à  Gilles BIGOT

Désolée, j’ai voulu déplacer mon commentaire, mais j’ai eu un dysfonctionnement et je ne peux le supprimer. Bien sûr, je voulais dire que j’avais déplacé mon commentaire, et certainement pas que votre commentaire était déplacé. Toutes mes excuses et au passage, j’adore le kéfir que je pratiquais avec mon père il y a plus de 60 ans…

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.