Gagner en autonomie alimentaire avec un poulailler de 3 poules !

Les volailles jouent un rôle clef dans les systèmes de production pérennes et permettent un grand pas vers l’autonomie alimentaire, dont beaucoup rêvent. 

Mais lancer un poulailler ne s’improvise pas et nécessite une bonne préparation en amont. 

Voici quelques conseils pour te permettre d’accueillir et de profiter pleinement de tes nouvelles amies à plumes sans commettre d’erreurs.

Combien de poules pondeuses pour un début d’autonomie alimentaire ?

Les poules sont des animaux grégaires, elles aiment vivre en groupe. Impensable, donc, de commencer avec une seule poule. 

3 poules, c’est le nombre idéal pour débuter ! Elles te fourniront suffisamment d’œufs pour une famille de 4 personnes.

4 choses à savoir sur le rythme de ponte des poules pondeuses

Avec 3 poules, tu collecteras entre 600 et 700 œufs par an (une poule pond 3 à 5 œufs par semaine en moyenne). 

Ce rythme de ponte dépend de trois paramètres : 

  1. La race 
  2. La saison : la ponte n’est pas linéaire sur l’année, elle décroît en hiver, en plein été (si canicule) et à l’automne (en période de mue). 
  3. L’âge : la jeune poule commence à pondre après 20 semaines, et son nombre d’œufs produits décline progressivement après 3 ans.

Pour t’assurer une ponte continue sur l’année, pense à anticiper le vieillissement de tes poules et varier les races.

Quelles races de poules choisir ?

Les poules pondeuses sont sélectionnées pour leur acclimatation à la région d’élevage, leurs caractéristiques et leurs qualités (ponte, chair, ornement, couveuses, etc.). 

En réalité, toutes les races de poules pondent, ont une chair tendre lorsqu’elles sont abattues avant leur 11ème mois et peuvent couver. 

Mais certaines sont plus performantes dans un domaine particulier. 

Avant tout, choisis des races de poules acclimatées à ta région en te renseignant auprès des éleveurs locaux.

Tu pourrais participer à la préservation des races typiques de ta région (et rares). Ensuite, tu peux choisir en fonction des qualités que tu recherches.

Poules races poulailler pondeuses

Comment faire d’un poulailler un lieu stratégique en autonomie alimentaire ?

Quel terrain pour élever ses poules ?

Tes poules pondeuses auront besoin d’un abri et d’un parcours extérieur pour se protéger et s’épanouir. 

Choisis une zone ensoleillée et abritée du vent. L’idéal, c’est le verger ! Il leur apporte un peu d’ombre, des cachettes et des fruits. 

Si tu n’en as pas, assure-toi que ton parcours soit : 

  • Vert toute l’année (il doit donc être suffisamment grand et herbeux) ; 
  • Pas trop humide ; 
  • Ombragé en partie.

Une poule doit pouvoir gratter ! La poule picore et gratte par instinct, tu dois absolument lui fournir un espace avec de la terre !

Acheter un poulailler en kit ?

Acheter un poulailler en kit peut être séduisant. C’est facile à mettre en place. 

Mais le nombre affiché de poules pouvant être logées est bien souvent surestimé… 

Je te conseille de déduire 1/3, voir la moitié au nombre indiqué. Compte minimum 1 min 2 s par poule. 

En plus, le poulailler tout fait est souvent très cher…

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 5 MEILLEURES TECHNIQUES

POUR PURIFIER DE L’EAU NON POTABLE

purifier de l'eau non potable
L’eau potable devient rare.

Même l’eau qui sort de ton robinet contient virus et bactéries !

Protège toi et ta famille, deviens plus autonome, apprends à purifier ton eau !


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

Comment construire son poulailler personnalisé en bois en 4 étapes

Un enclos aux petits oignons pour tes poules pondeuses

Construire ton poulailler toi-même, ou adapter un petit abri de jardin en bois est la meilleure option ! 

Ton poulailler correspond à tes besoins et tu fais des économies. Pour faciliter le nettoyage et sécuriser le poulailler : 

  1. Pose ton poulailler sur une dalle de béton ; 
  2. Installe une large porte et prévois une hauteur sous plafond suffisante pour tenir debout à l’intérieur.
Comment faire un poulailler

3. Prévois au minimum deux pondoirs (peu importe le nombre de poules), puis compte environ un pondoir pour trois poules. Pense à les faire accessibles depuis l’extérieur (ça facilitera ta collecte).

Autonomie alimentaire Poules pondeuses
  1. Pose des perchoirs démontables en bois, situés entre 30 cm et 1 mètre du sol. Si ton poulailler est suffisamment grand, tu pourras aussi y installer des étagères pour stocker du foin et du grain.

 

Définir un parcours pour ses volailles

Le parcours, c’est l’espace de liberté sécurisé de tes poules, relié au poulailler. Elles doivent pouvoir y entrer et sortir à leur guise dans la journée, gratter, trouver des insectes et petits animaux pour se nourrir, etc. 

Tes poules pondeuses ont besoin d’un d’espace clos d’environ 45 min 2 s pour 3 poules puis de 10 min 2 s supplémentaires par nouveau locataire.

Quelle clôture pour un poulailler

Côté clôture, l’idéal est une hauteur d’1,80 m. 

Pour cela, je te conseille d’acheter un grillage de 2,2 m de haut que tu enterreras sur 30 à 40 cm pour empêcher l’intrusion de prédateurs. 

Le filet est un plus pour la sécurité et pour éviter de nourrir tous les oiseaux des alentours.

Laisser ses poules pondeuses en liberté dans tout le jardin ? 

Si ton jardin est clos, tu peux laisser tes poules vagabonder : elles auront plus d’espace, d’occupation et de diversité dans leur alimentation. 

Mais veille à protéger les zones sensibles (parterres de fleurs, potager, semis, etc.).

Comment bien installer ses poules

Tout est prêt pour accueillir tes poules. 

Installe-les de préférence le soir, à la tombée de la nuit et garde-les enfermées toute la nuit. Elles prendront connaissance de leur nouvel environnement le lendemain. 

Prévois de l’eau fraîche et du grain à volonté.

Comment bien nourrir des poules pondeuses ?

Le besoin en eau des poules

Une eau fraîche régulièrement renouvelée est indispensable. 

L’eau du robinet est idéale. 

Avec l’eau de pluie récupérée via gouttières, attention aux fientes d’oiseaux, porteuses de maladies (je te conseille de la filtrer).

L’alimentation des poules pondeuses

Bonne nouvelle, les poules sont omnivores ! La règle, c’est la diversité : 

  • Des céréales : du blé, du maïs et de l’orge ; 
  • Des fruits et des légumes : crus ou cuit (à l’exception des pommes de terre crues qui sont toxiques) ; • Des insectes et des petits animaux : vers, limaces, etc. ; 
  • Tes restes ; 
  • Etc.

Les mélanges tout faits pour volailles

Pense local et économique en achetant tes mélanges de céréales en direct chez un agriculteur (10 € pour 25 kg environ) ! 

Tu peux nourrir tes poules dans des mangeoires, et au sol en partie, les poules aiment picorer les graines. 

À condition que le sol ne soit pas bétonné, qu’il ne soit pas trop sale et que la nourriture ne s’entasse pas (au risque d’attirer les nuisibles). 

alimentation pour volailles mélange pour poules

Graviers et coquillages comme compléments alimentaires

En complément, un peu de gravier fin et du sable aideront à leur digestion, et les coquillages broyés (ex : coquilles d’huîtres) favorisent la bonne formation des coquilles d’œufs grâce à l’apport en calcium (des œufs mous ou déformés sont signe de carences).

Le gain décisif en autonomie alimentaire : la récolte et la conservation des œufs

Les premières semaines, vérifie aux pieds des arbres et dans des recoins de ton parcours (les poules ne savent pas encore où pondre).

Pour les inciter à pondre au bon endroit, laisse un « nichet » (œuf factice) dans chaque pondoir.

3 règles pour collecter tes œufs :

  • Ne les lave pas (même s’ils sont sales) !
  • Note systématiquement la date au crayon à papier
  • Conserve-les à température ambiante (28 jours maximum).

 

Prépare-toi !

 

Par Léo Edern,

pour Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.