3 étapes pour faire ton propre élevage de vers de farine !

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Tu l’as sans doute déjà entendu : les insectes comestibles sont une excellente alternative à la viande.

Je peux comprendre que tu sois réticent à manger des insectes, si c’est très répandu dans la culture asiatique, c’est très peu commun dans la culture occidentale.

Mais j’ai trouvé des recettes délicieuses et appétissantes, mais aussi d’autres usages !

Les insectes et vers de farine, un vrai shot de protéines !

Les vers de farine et autres insectes contiennent des protéines complètes (les fameux acides aminés essentiels) et dans des proportions exceptionnelles : 50% voire plus contre seulement 28% dans un steak de bœuf !

Et en plus c’est écologique, un élevage d’insectes rejette 100 fois moins de gaz à effet de serre qu’un élevage de viande classique et nécessite 50 fois moins d’eau.

Le peu de matières premières, de place et de travail que ça demande en fait un élevage facile à reproduire chez soi.

Qu’est ce qu’un vers de farine ?

A l’âge adulte, le ténébrion meunier est un petit scarabée noir se nourrissant de céréales et notament de farine, d’où son nom.

ténébrion meunier

A l’état de larve c’est un long vers blanc/brun, c’est cet état qui nous intéresse pour la consommation.

ver de farine

Les indispensables pour commencer ton élevage

Pas besoin de dépenser des fortunes, pour une dizaine d’euros tu peux te lancer dans l’élevage de vers de farine.

Il te faut :

  • 1 boîte de vers, tu peux les trouver en animalerie.Ils sont destinés à l’alimentation des reptiles ;
  • 3 boîtes en plastique de la taille d’une feuille A4 et d’environ 10cm de hauteur, avec couvercle.
  • 1 paquet de farine blanche ;
  • De la nourriture pour les vers, épluchures de fruits et légumes ou morceaux de pain rassis ;
  • 1 boîte à oeuf ;
  • 1 tamis ;
  • 1 pince souple en silicone

L’élevage de vers de farine en 3 étapes simples !

Première étape : La préparation

Tout d’abord, il te faut tes premiers vers !

Je te conseille de les acheter directement en animalerie. On peut en trouver sur internet mais on ne sait jamais dans quel état on va trouver ses vers et les frais de port risquent de coûter aussi cher que la boîte elle-même.

Une fois que tu as trouvé tes vers,  il est temps de leur préparer un endroit ou se reproduire :

  1. Dépose un centimètre de farine au fond d’une des boîtes en plastique ;
  2. Place une boîte à oeuf par dessus pour que les larves puissent se déplacer et se cacher ;
  3. Transvase les vers dans la boîte ;
  4. Nourris les (fruits, légumes, épluchures, quignons de pain).

Attention, certains légumes comme les concombres sont trop aqueux, ils risquent donc de moisir rapidement et de tuer tes vers.

A l’inverse si tu ne leur donnes que du pain, ils vont manquer d’eau. Les carottes sont un excellent compromis par exemple.

Pose juste le couvercle par-dessus (la boîte ne doit pas être fermée hermétiquement) et place la boîte dans une pièce pas trop froide. Tu n’as plus qu’à attendre quelques jours/semaines.

Astuce : la température joue un rôle crucial dans l’élevage d’insectes. Pour maximiser leur vitesse de développement, ils doivent se trouver dans une pièce entre 20 et 30°.

Place-les donc près d’un radiateur ou dans une pièce très ensoleillée. Au contraire, si tu dois t’absenter, tu peux les placer au garage, car le froid ralentit leur évolution (attention aux températures négatives cependant, tu risquerais de les tuer).

Deuxième étape : La reproduction

Regarde régulièrement s’il leur reste à manger. Ne leur donne pas trop d’un coup pour éviter les moisissures, mieux vaut leur donner petit à petit.

Fais des tests : mets quatre épluchures de carotte et un morceau de pain. S’ils n’ont pas tout mangé au bout de 48h, alors réduis un peu la quantité.

Au bout de quelques semaines, les vers vont commencer à se transformer en nymphes.

ver de farine insecte
Au centre, l’état intermédiaire du ténébrion : la nymphe

 

Tu peux alors les récupérer pour les placer dans la seconde boîte pour éviter le cannibalisme.

Personnellement, je les récupère directement dans la boîte à la main ou avec une pince en silicone pour ne pas les abîmer.

Au bout de quelques jours supplémentaires, les nymphes vont se transformer en scarabées qui vont se reproduire et vous redonner de nouveaux vers.

Remets les mêmes éléments dans la boîte : farine, boîte à œufs, nourriture.

Troisième étape : La récolte

Voilà, ton cycle est créé !

Comme pour les nymphes, récupère les vers avec une pince souple, tu verras qu’ils sont tout petits donc assez difficiles à repérer. Tu peux les replacer dans la première boîte.

A partir de là, tu peux en laisser quelques-uns se développer pour perpétuer le cycle (reproduire l’étape 2) et récupérer les autres vers pour ta consommation.

L’importante étape du tamis après quelques temps d’élevage

Au bout d’un certain temps, la farine dans laquelle tes vers vivent va prendre une teinte grisâtre : c’est parce qu’elle s’est chargée en déjections et autres déchets (mues des vers).

Il faut alors repartir sur de bonnes bases pour éviter les maladies et moisissures. Pour cela, tu vas devoir passer au tamis tes boîtes :

  • Munis-toi d’une grosse cuillère et de ta 3ème boîte ;
  • Place ton tamis au-dessus de la boîte vide ;
  • Transvase le contenu de la boîte à nettoyer dans le tamis ;
  • Une fois que c’est fait, récupère les vers, nymphes ou scarabées dans le tamis et remets-les dans une boîte préparée comme à l’étape 1.

Ne jette pas le reste !

Dans la boîte sous le tamis, tu auras les restes de farine ainsi que les déjections, et dans le tamis tu auras les mues. Mets-les de côté séparément, je t’explique ce que tu peux en faire dans le dossier !

Découvre mes 2 recettes de vers avec le dossier cadeau !

Pour découvrir les deux recettes de vers, clique sur le bouton :

 

Prépare-toi !

 

Antoine

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.