Mon Bilan de 2020, une année incroyable !

Début janvier, je fais toujours un bilan de l’année écoulée.

Mon objectif : m’améliorer, progresser, devenir meilleur.

Ça me permet de me rendre compte de ce que j’ai vécu et accompli en un an.

Ensuite, je réalise la liste de mes ambitions pour l’année suivante.

Aujourd’hui, je te partage ce bilan.

 

Un gros bordel …

Impossible de mieux définir 2020.

La pandémie a surpris tout le monde.

Le début d’année a été stressant, le virus était encore mal connu.

Impossible de savoir si les morts allaient compter en millions ou en centaines de millions.

La campagne de désinformation chinoise n’a fait qu’empirer la situation…

Le virus à fini par être étudié, il n’est pas si dangereux qu’on pouvait le croire.

Des vaccins ont été créés, les premières doses commencent à être distribuées.

Les mesures de restriction sont devenues notre quotidien.

 

Une opportunité plutôt qu’un cauchemar ? Bilan de 2020 !

Quand un événement dramatique arrive, il y a deux façons de réagir.

1 – S’effondrer, se lamenter, rejeter la responsabilité sur les autres… c’est ce que font la plupart des gens.

2 – Se dire que c’est une opportunité d’apprendre, de devenir plus fort et de mieux résister la prochaine fois.

Si tu lis cette lettre, c’est que tu fais partie de la deuxième catégorie.

2020 a été une opportunité d’apprentissage incroyable !

 

J’ai testé ma résilience !

Fini les stimulations, on était dans du concret :

  • Mon stock de nourriture m’a permis de vivre en totale autonomie quand la dangerosité du virus était encore inconnue.
  • Mon stock d’or a protégé mon épargne pendant le Krash boursier de février/mars.
  • Mon matériel médical convenait parfaitement à la situation, j’avais de l’alcool, des masques FFP2 et des gants en quantité.
  • Ma Base Autonome Durable au milieu de la montagne était parfaite pour le confinement.

La crise m’a permis de déceler des failles dans ma préparation.

Mais elle m’a aussi rassuré, j’étais prêt !

 

J’ai vérifié la solidité de mon couple

Être bloqué pendant des mois avec son partenaire est un excellent moyen de vérifier si son couple fonctionne.

Grâce au confinement, je sais que je suis avec la femme avec laquelle je veux passer ma vie.

J’ai pu (re)découvrir :

  • Sa positivité, quand tout le monde stresse, elle est souriante.
  • Son esprit d’initiative, quand il y a un problème, il y a une solution.
  • Son énergie, elle bouge, elle fait des choses.
  • Sa solidité émotionnelle, malgré les problèmes, elle garde le cap.

En quelques mois de confinement, nous avons gagné des années de vie commune.

 

TÉLÉCHARGE GRATUITEMENT LE DOSSIER :

LES 10 ASTUCES POUR VOUS CONSTITUER

UN STOCK DE NOURRITURE

astuces pour constituer un stock de nourriture
N’attends pas de devoir te battre pour des pâtes et du riz !

La prochaine crise approche et tu auras besoin de ton stock de nourriture.


En bonus, reçois mes conseils en autonomie et résilience à appliquer dans ton quotidien !

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.

 

J’ai analysé les réactions à la crise

Les ruptures de la normalité, ce sont des occasions en or pour apprendre.

En 2020, j’ai beaucoup appris…

Voici quelques-unes de mes conclusions :

1 – Le gouvernement est incapable de gérer une crise globale.

Il a à disposition les moyens financiers, le matériel et les hommes prêts à se battre pour leur pays.

Mais il est incapable d’utiliser efficacement ces ressources…

Pour la prochaine crise, tu ne pourras compter que sur toi.

2 – La population n’a plus confiance dans les institutions.

Les errements, les décisions illogiques et les mensonges du gouvernement ont définitivement décrédibilisé l’État et ses services.

La défiance s’installe de plus en plus profondément…

Nous assisterons à de graves mouvements sociaux ces prochaines années…

3 – Nous sommes en plus à nous préparer !

La fragilité de notre système a réveillé une partie du grand public.

Il y a quelques années “survivalisme” était un gros mot.

Aujourd’hui c’est devenu une option.

Demain, ça sera du bon sens.

 

J’ai fait des rencontres incroyables

En un an, le projet Apprendre Préparer Survivre a pris un envol incroyable.

En 2019, nous n’étions que quelques centaines.

En 2020, nous sommes devenus des milliers.

Grâce à ce réseau, j’ai rencontré des gens incroyables.

De véritables experts dans leurs domaines :

  • Résilience énergétique,
  • Secourisme de combat,
  • Communication radio,
  • Expertise militaire,
  • Autonomie alimentaire

Ils cumulent des connaissances précieuses et une grosse expérience de terrain.

 

Je prépare quelque chose…

Fin 2020, j’ai eu une révélation.

J’étais entouré d’experts en résilience, et vous étiez de plus en plus nombreux à me poser des questions sur comment devenir plus autonome, plus résilient… plus fort.

Je devais agir pour relier ces deux communautés.

Trouver un moyen pour qu’on puisse échanger nos connaissances.

Je t’en reparlerai dans quelques jours.

 

Et toi, quel a été ton bilan pour cette année 2020 si spéciale ?

Qu’as-tu appris ?

Réponds moi dans les commentaires !

Antoine
Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest

34 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lionel Tanguy Riou
Lionel Tanguy Riou
1 année il y a

Bonjour Antoine. Merci pour tous tes conseils, je te suis avec bcp d’intérêt. Toute fois, je me trouve en situation de handicap, ma santé n’est pas au top, des problèmes musculaire et un traitement assez lourd. Le sport faisait partie de ma vie. en tant qu’ancien garde du corps, j’ai appris bcp sur la vie en milieux hostile. Ayant vécu 6 années en pleine jungle en Afrique j’ai également bcp appris. Mais je ne sais pas trop comment faire pour mieux me préparer avec mon handicap. J’arrive à suivre 90 % de tes conseils, mais pour mieux assurer la sécurité de mon foyer, j’ai qqs lacunes . Les sport de combat qui faisaient partie de ma vie quotidienne, ne sont plus possible. Que me conseil tu ?

Xavier
Xavier
1 année il y a

Bonjour,

2020 a été une année… Etrange, à tous points de vue. Entre le début du confinement, les enfants à la maison en permanence, la restriction à l’extrême des sorties, les crises à tous les niveaux.
J’ai aussi rencontré le copain d’une amie qui se prépare depuis 3 ans. En 2 à 3 mois nous sommes passés du stade « survie maxi 2 semaines » à « survie possible pour plusieurs mois ».
Cela est passé par un permis de tir sportif, l’achat d’un fusil à pompe, les coffres, les munitions, le porte plaque NIJ3°+ ainsi que le casque , mais aussi la réorganisation du garage, qui n’avait pourtant jamais vu de voiture, en espace de stockage optimisé, l’achat de stocks de nourritures sèches et en conserve auprès de grossistes, l’achat du fameux Berkey et bien d’autres choses encore comme l’isolation du garage, la sécurisation du domicile en murant la porte du garage, supprimant une baie vitrée qui donne sur la rue, la réorganisation de tous les rangements intérieurs, une cuve 1m3 pour récupérer les eaux pluviales en plus des 15m3 de la piscine tubulaire…
Et l’inscription à cette newsletter.
Il reste encore des points importants à régler comme le stockage de combustibles, gaz comme carburant, l’achat d’un poêle à bois… un bilan et une gestion fine de tous les stocks…
Nous ne nous considérons pas encore comme prêts mais sur une bonne voie pour l’être d’ici juin.

Merci pour ton travail 🙂

patrick RENOU
patrick RENOU
1 année il y a

Bonjour.Suite à la lecture de « Rues barbares » d’un certain Piero San Gorgio il y a 3 ans, je suis donc survivaliste depuis 3 ans.
J’ai donc constitué un stock alimentaire, ma centaines de boîtes de sardines faisant rire mon beauf (il rit moins en ce moment)
Je me suis équipé en lampes, chauffage et dernièrement, un groupe éléctrogène.
Il y a encore des trous dans la raquette que je dois combler pour être prêt, secourisme, panneaux solaires, etc…
Mentalement, je suis prêt, je les ai vu venir avec leurs gros sabots dès le mois de mars., avec le plus gros canular de tous les temps.
Je reste atterré par la soumission des masses, même dans ma propre famille, je suis le complotiste de service.
Proverbe sicilien : réveille un homme qui dort, même si tu lui annonce une bonne nouvelle, il sera en colère.
Je ne cherche plus à convaincre, mais un réveil est en train de s’opérer, malgré tout.

Patrick
Patrick
1 année il y a
Répondre à  patrick RENOU

Bizarre je me reconnais un peu dans ton message .Continue comme ça fais toi plaisir et laisse dire même si tu as encore du chemin à parcourir pour être fin prêt tu sera toujours mieux préparé que certain qui te prennent pour un complotiste

sylvain
sylvain
1 année il y a

Bonjour,
mon bilan 2020, Nous sommes une famille avec 2 enfants en bas ages, mon épouse n’étant pas dans l’optic survivaliste. il a été difficile de passé le pas et d’investir dans du matériel afin d’être prêt. J’ai réussi à lui faire admettre la réalité et un futur qui pour moi n’est pas reluisant et donc qu’il fallait se préparer. j’ai donc enfin mis en place tout se que je connaissait dans le domaine de la survie. ( sac d’évacuation, réserve de nourriture, système de filtration d’eau et l’achat d’un terrain avec un étang prévu pour 2021. je continue à lire et a me renseigner sur divers sujet, j’ai appris aussi à faire le tri d’information, car en terme de survie on entend de tout et du n’importe quoi ! j’essaie de devenir autonome en énergie, eau et nourriture ( avec un jardin et poule ). je fais parti d’un clan viking ou nous faisons des reconstitution de camps; en cas de rupture de la normalité; nous avons décidé (naturellement) de nous rejoindre à un endroit afin de vivre ensemble.
un grand merci à toi, pour tes mails qui mon permis de enfin me lancer concrètement dans le néosurvivalisme et le bushcraft.
sylvain

nicky GALIANA
1 année il y a

Nous avons appris quelques trucs mais dans l’ensemble nous sommes préparés car nous sommes de l’institution militaire. Réserves, secouristes, synthèse, pharmacie naturelle. On prépare nos enfants également, les autres rigolent !! qu’ils rigolent, rira bien qui rira la dernier ! Voila on vous lit avec intérêt. Nicky

jenane
jenane
1 année il y a

merci pour les conseils, déjà autonome en nourriture, liquidite, trousse d urgence, les enfants se moquaient parfois, tes conseils m ont permis de mieux m organiser, et surtout de confirmer qu il faut toujours prévoir

j attends maintenant de trouver des conseils sur l’autonomie en energie, etant en hlm je ne peut équiper mon toit, de panneaux solaire, mais je cherche en solaire souple, que je pourrais poser au mur et batterie pour etre un peu plus autonome et pouvoir emmener avec moi si demenagement, et aussi des conseils pour un mini potager mais efficace

bonne continuation,

Jack THAZARD
Jack THAZARD
1 année il y a

J’ai découvert votre publication en 2020 et suis totalement convaincu du bien fondé de la démarche.
Ancien chef d’entreprise j’ai à peu près tout perdu à la suite d’une faillite et reste en litige avec mon Banquier en partie responsable de l’échec enregistré…
Pour l’instant donc, pas vraiment de moyen et de place pour un stock de nourriture, pas de stock d’or (difficile à constituer à la Réunion où j’habite), pas de Base Autonome durable.
Je prends donc des risques et les quelques fonds que j’ai pu préserver (pour l’instant) ont été investis en crypto-monnaies, parce que c’est dans ce domaine que j’ai une chance de me rétablir financièrement pour mettre en place les conseils que vous nous avez transmis. Il me faut encore 1 à 2 ans et j’espère que la crise majeur qui arrivera me laissera le temps nécessaire.
En attendant j’ai pu en 2020 tester ma résilience face à cette situation inconfortable et être assuré du soutien de mon épouse…
C’est déjà beaucoup et la vie est belle…

Frédérique perrin
Frédérique perrin
1 année il y a
Répondre à  Jack THAZARD

Bonjour à tous
Je vous suis depuis très peu….
2020 m’a permis d’amorcer mon changement de vie: début 2020 j’étais DRH d’un grand groupe et vivais dans une grande ville. Aujourd’hui je suis à mon compte et vis à la campagne. Je commence à me préparer.

jerome defour
jerome defour
1 année il y a

Bonjour
juste un petit mot pour te remercié de tout tes conseils, j’avais déjà prévu beaucoup de chose avant de te connaitre j’avais un chalet avec un bout de terrain 2000m² un stock de nourriture pour environ une année bien sur un jardin et des poules un puits avec un système de filtration et il y à un an j’ai tout perdu dans un incendie je me suis retrouvé avec les vêtements que j’avais sur moi.
Je repart donc à zéro pas facile avec le covid plus de boulot depuis de début de la pandémie salle communale fermé je suis animateur artistique  » j’enseigne la dentelle aux fuseaux » et je vie seul avec mes trois chiens je vie dans une caravane en attendant la reconstruction mais tout doucement je refait des stockk même pour les chiens ils faut bien pensé que si problème eux aussi ils doivent manger.
Merci pour tes mail et tes conseil sa me permet aussi d’avancer à 60 ans et ayant tout perdue.
Jérôme

Pélissier
Pélissier
1 année il y a

Il a fallu que je me réorganise totalement. Après le travail j’avais pour habitude d’aller au sport ou retrouver parfois une amie au resto et passer la soirée.les weekend c’était sorties(danse, ciné…)
Je suis célibataire et la solitude me faisait devenir dingue, j’ai du donc apprendre à vivre avec moi même et être ma meilleure amie. Pour la première fois de ma vie j’ai passé mes vacances seule en camping dans les gorges du Tarn car le projet initial était tombé à l’eau a cause de cette crise. J’ai adoré alors qu’à la base j’avais peur de m’ennuyer, je me suis retrouvé à vivre en totale harmonie avec la nature et c’est un sens de liberté.J’ai aussi pris de grosse decision par la suite a savoir vendre mon appart pour faire un projet en éco village.
Pour ma part malgré l’impression d’être en prison car je n’ai plus accès à mes loisirs , le positif est que je suis sortie de ma zone de confort différemment des autres fois (je n’ai jamais hésité à changer de vie quand celle ci ne me convient plus).

Alain Amouyal
1 année il y a

Salut Antoine,

D’abord merci pour ton initiative.
C’est le temps de la solidarité. Et pourquoi pas de la Fraternité?

Qu’ai-je appris en 2020?
J’ai vérifié ce que je savais déjà à propos de tout ce que tu évoques dans ton e-mail. J’ai vérifié que mes prévisions étaient justes en matière de nourriture, matériel médical, base autonome… et travail en ligne anticipé depuis 6 ans.

Je suis retourné à mes bouquins de médecine… et fais le tri de toutes les informations sérieuses circulantes permettant et de bien comprendre la situation, de faire la prévention nécessaire (mais je n’ai pas attendu 2020 !) et éventuellement savoir quoi prendre en complément au cas où moi ou quelqu’un de mon entourage ne pourrait pas faire face aux conséquences du virus.

J’ai aussi consolidé la stratégie de mon organisaton caritative, spécialisée dans le trauma et les émotions, pour pouvoir aider le plus de gens possible en ligne, car les conséquences des erreurs de gestion de cette « crise » sont déjà très graves en matière de santé mentale et émotionnelle.

Points faibles: pas de stock d’or par manque de trésorerie. électricité/chauffage non garantis (je pense à un groupe éléctrogène solaire/eolienne mixte?), solidarité dans mon village inexistante.

Je me dis que, compte tenu que nous avons préparé un boulevard aux virus de toutes sortes en massacrant la biodiversité et tout le reste (…), nous ne pourrons plus vivre « comme avant » et c’est très bien.

D’où l’intérêt de ton initiative « apprendre-préparer-survivre » plus que bienvenue.

Un grand merci donc et à tout bientôt, Antoine.

Alain

Plantes sauvages comestibles guide liste

LA LISTE ULTIME DES

5 PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES

La nature, c’est mieux qu’un supermarché bio ! Les plantes sauvages : 

  • sont facilement reconnaissables quand on les connaît !
  • sont présentes partout en Europe
  • t’apportent tous les nutriments dont tu as besoin

Télécharge gratuitement ton dossier

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.