L’effrayante réalité derrière la guerre en Ukraine

La guerre en Ukraine est en train de provoquer une famine mondiale.

 

Attention, je ne te parle pas d’une famine dans un pays africain en guerre civile.

 

Je te parle de plusieurs dizaines de pays qui ne seront peut-être bientôt plus capables de nourrir leur population.

 

Ça paraît dingue de dire ça en 2022, à l’heure où l’obésité tue trois fois plus que la faim .

 

Pourtant ce n’est pas un fantasme de survivaliste en mal de sensations, tous les experts sont d’accord là-dessus.

 

Selon le secrétaire général de l’ONU António Guterres, ces prochains mois la famine menacera plus d’1,6 milliard d’êtres humains !

 

Alors comment une “simple guerre” est-elle en train de provoquer une famine mondiale ?

 

Et surtout quelles seront les conséquences pour nous ?

L’Ukraine et la Russie sont parmi les plus grands exportateurs de céréales

L’Ukraine a toujours été surnommée le grenier à blé de l’Europe.

 

Ces dernières années, la Russie a fait un effort gigantesque pour augmenter sa production agricole.

 

Aujourd’hui, ces deux pays sont parmi les plus grands exportateurs de céréales au monde.

 

Des dizaines de pays et des centaines de millions de personnes dépendent directement de leurs exportations pour se nourrir.

 

L‘Egypte par exemple importe 50% de son blé de Russie et 30% d’Ukraine.

 

Je ne t’apprends rien en te disant que la guerre à fortement réduit les exportation de céréales Ukrainiennes.

 

Du côté Russe ce sont les sanctions internationales qui limitent les exportations. 

 

Mais ce n’est que la face visible de la famine à venir.

Conséquence inattendue de la guerre : Le prix des engrais a explosé !

La majorité des engrais utilisés dans l’agriculture sont produits à partir de gaz.

 

C’est l’ingrédient principal et il compte pour 80% du prix de production.

 

Les sanctions contre la Russie ont fait exploser le cours du gaz… qui a lui-même fait exploser le coût des engrais.

 

En quelques mois, les engrais azotés ont augmenté de +300% .

 

Pire encore, certaines usines ont dû stopper leurs productions.

Prix du gaz

Sans engrais, l’agriculture moderne ne fonctionne tout simplement pas.

 

Alors c’est chacun pour soi, la Chine et la Russie par exemple ont interdit l’exportation d’engrais.

 

Résultat, les paysans des pays les plus précaires n’ont plus les moyens de se procurer des engrais pour leurs prochaines récoltes.

 

Malheureusement ils ne vont pas se mettre au bio ou à la permaculture du jour au lendemain… 

 

Sans engrais les cultures dans les sols stériles vont être catastrophiques.

 

Des dizaines de millions de paysans ne seront très bientôt plus capables de produire suffisamment pour nourrir leur famille.

 

Ni de racheter des engrais pour la récolte suivante…

Ne compte pas sur une aide internationale, les plus puissants aggravent le problème

Les dirigeants chinois sont traumatisés par les famines meurtrières qui ont touché la Chine ces derniers siècles… et par les révoltes paysannes qui les ont suivies.

 

Depuis le début de la guerre en Ukraine ils se sont constitués un immense stock en achetant en masse et en interdisant les exportations, ça a directement contribué à l’explosion des prix.

 

Aux USA, le prix de l’essence est un sujet extrêmement sensible, si Biden veut espérer se faire réélire aux prochaines élections (et s’il est toujours vivant…) il doit tout faire pour limiter la hausse des prix.

 

C’est pour cela qu’il vient d’augmenter la limite autorisée d’éthanol dans l’essence.

 

Ça peut paraître anecdotique, mais l’éthanol est produit à base de maïs et les américains sont les premiers exportateurs de maïs au monde.

 

Par une simple mesure populiste, Biden a significativement réduit les exportations de maïs américain, et donc sérieusement aggravé la situation.

 

Si je te donne ces deux exemples c’est pour que tu sois conscient qu’en géopolitique il n’y a pas d’amis, c’est du chacun pour soi.

C’est déjà chacun pour soi !

La guerre en Ukraine a lancé un cercle vicieux, comme on n’en a jamais vu dans l’histoire moderne.

 

Le prix des aliments explose, la production alimentaire mondiale va fortement chuter et ça va être du chacun pour soi.

 

Aucun régime politique ne veut prendre le risque de voir sa population descendre dans la rue à cause du prix du pain.

 

Alors chacun dans son coin, tous les pays tentent de limiter l’explosion des prix de la nourriture chez eux.

 

Peu importe si ça provoque une famine chez les voisins.

De la guerre en Ukraine à une explosion de l’immigration africaine

Ce qui va se passer ces prochains mois est dramatique, mais c’est un cas d’école :

 

  1. Les principaux pays exportateurs stoppent leurs exportations pour éviter les pénuries à leur population ;
  2. Les prix des denrées de base (nourriture, énergie…) augmentent chez les autres pays qui, à leur tour, stoppent leurs exportations ;
  3. Les prix continuent d’augmenter et tous les pays sont toujours plus refermés sur eux-mêmes ;
  4. Des émeutes de faim éclatent dans les pays où l’agriculture est la moins développée, notamment en Afrique ;

Des dizaines de millions de personnes n’ont pas d’autre choix que de fuir leur pays et font éclater des tensions dans tous les pays.

Quelles conséquences pour nous, en France ?

Je te rassure, il est peu probable que nous soyons directement touchés par la famine en Europe.

 

La France est une grande nation agricole et nous avons les moyens financiers suffisants pour nourrir notre population.

 

Mais nous devons nous attendre à  :

    1. Une très forte augmentation du prix des aliments, nous n’en sommes qu’au tout début ;
    2. Une hausse générale de l’inflation, notamment dans l’énergie ;
    3. Des pénuries de plus en plus fréquentes ;
  • Une explosion de l’immigration ;
  1. Des tensions politiques de plus en plus fortes.



Soit réaliste, prépare toi !



Antoine,

Apprendre Préparer (Sur)vivre

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.