Guerre en Ukraine : Comment te préparer en 3 étapes ?!

Partager sur facebook
Partager sur telegram
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Salut Camarade,

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, un vent de panique souffle en France.

Je reçois plusieurs dizaines de messages par jour de lecteurs APS.

Tous me demandent comment se préparer si la situation dégénère et que l’Europe de l’Ouest se trouve directement impliquée dans le conflit.

Je ne peux pas répondre à tout le monde, alors je fais une réponse générale.

Voici comment te préparer à une situation de guerre en 3 étapes.

Avant tout : Ne tombe pas dans la paranoïa

Le risque d’une guerre entre la France et la Russie est réel et il n’a jamais été aussi élevé depuis 1991 et la fin de la guerre froide.

Le nier c’est faire l’autruche et refuser de regarder la réalité en face.

Mais même si le risque d’une guerre est réel, il est extrêmement faible.

Ne cède pas à la peur et ne tombe pas dans la paranoïa.

Ce serait contre-productif, tu as besoin de sang-froid pour agir intelligemment et bien te préparer.

Te préparer à une guerre, c’est comme te préparer à un accident de la route

Le risque est très très faible, mais les conséquences sont tellement graves qu’il faut quand même te préparer.

Je ne pense pas que ça te viendrait à l’idée de conduire sans permis, sans ceinture, sans assurance et sans respecter le code de la route ?

Si tu prends toutes ces précautions pour assurer ta sécurité, c’est que tu sais qu’un accident de voiture peut arriver et peut être mortel.

Pourtant, comme des millions de personnes, c’est devenu un réflexe, tu conduis tous les jours sans même y penser.

C’est pareil pour te préparer à une rupture de la normalité : tu dois mettre en place des stratégies de résilience qui assureront ta sécurité et deviendront un réflexe.

Ça prend un peu de temps, ça coûte un peu d’argent, mais une fois que c’est en place, c’est comme pour la ceinture et l’assurance auto, tu peux continuer à mener ta vie sans même y penser.

En toute sérénité.

Étape 1 : Prépare-toi à une évacuation de ton domicile

La meilleure façon de survivre à une guerre, c’est de ne pas se trouver sur les lieux des affrontements.

Si les combats se rapprochent, ne te pose pas de question, fuis !

Aucun attachement sentimental, aucun bien matériel ne vaut le coup de se faire tuer.

Mais attention, si tu t’es mal préparé et n’as pas anticipé, tu risques de te retrouver coincé sur des routes saturées par des dizaines de milliers de réfugiés à court d’essence, de nourriture, d’eau et de matériel.

évacuation ukrainiens

 

Pour éviter ça, tu dois prévoir 4 choses :

  1. Des moyens d’information pour suivre l’évolution de la situation dans ta région. Multiplie les canaux pour plus de sécurité : radio, internet, messageries privées…
  2. Des sacs d’évacuation pour toute ta famille. Si tu ne l’as pas encore fait, télécharge mon dossier ici : Le sac d’évacuation d’urgence.
  3. Une voiture prête et suffisamment d’essence pour fuir. Idem, télécharge mon dossier ici : 6 astuces pour stocker du carburant .
  4. Des points de chute (amis, famille, points de passage de frontière…) et  plusieurs itinéraires d’évacuation en évitant les grands axes routiers. Je développe cette partie dans mon Guide de Préparation à la (Sur)vie.

Actuellement en Ukraine, trop de personnes se sont retrouvées piégées sous les bombardements pour avoir repoussé encore et encore leur évacuation.

Mieux vaut évacuer trop tôt, quitte à rentrer chez toi une fois le danger passé, plutôt que de te retrouver bloqué dans une ville encerclée.

Mais si tu n’as pas eu le temps d’évacuer, tu dois trouver un refuge.

Étape 2 : Trouve et aménage un endroit sûr pour (sur)vivre pendant au moins deux semaines !

Le mieux est de trouver un endroit sécurisé où tu peux te réfugier en attendant que la situation se calme.

Tu dois pouvoir vivre en autonomie dans ton refuge pendant au moins deux semaines.

Une part significative des civils qui meurent lors des conflits armés se fait tuer quand elle sort de son abri pour essayer de ravitailler sa famille en eau, nourriture ou médicaments.

Voici comment procéder pour trouver et aménager un refuge efficace.

 

Étape 1 : Identifie l’endroit sécurisé le plus proche de chez toi

Idéalement ton refuge est chez toi, au plus loin dans ton quartier, tu dois pouvoir le rejoindre très rapidement en cas d’alerte au bombardement.

Ça peut être une cave, un parking souterrain, une station de métro…

civils réfugiés guerre ukraine russie
(Des civils réfugiés dans une station de métro de Kharkiv)

Une fois trouvé, tu n’es pas obligé de l’aménager tout de suite, mais prévois que tu devras le faire avant que la situation ne devienne critique.

Pour le rendre un minimum habitable, retire les objets inutiles qui prennent de la place, installe des matelas, des couvertures, des sources de lumière…

Si c’est l’hiver, tu peux prévoir un système de chauffage, mais attention à l’évacuation des fumées.

Étape 2 : Stock de la nourriture pour au moins deux semaines

Le but est que tu n’aies pas besoin de te réapprovisionner quand les combats sont en cours.

Si ton refuge n’est pas chez toi, mets ton stock dans un sac pour l’emporter avec toi lors des alertes.

Un détail important : Il y a de fortes chances que tu ne puisses pas cuisiner, tes aliments doivent donc être consommables tel quel.

Clique ici pour télécharger mon dossier : 10 astuces simples et efficaces pour vous constituer un stock de nourriture.

Étape 3 : Prévois un stock d’eau ET un système de filtration

L’eau est toujours oubliée…

Il y a de grandes chances que le réseau d’eau potable ne fonctionne plus, comme c’est le cas dans plusieurs régions d’Ukraine.

Tu dois donc prévoir trois choses :

  1. Un stock d’eau, des bouteilles ou des jerricans, pour au moins une semaine.
  2. Un point d’approvisionnement, une rivière, un lac, un puits…
  3. Un système de filtration, pour rendre potable l’eau de ton point d’approvisionnement.

Pour ce genre de situation, les systèmes de filtration portables sont les plus adaptés, comme les gourdes Sport Berkey, les pailles LifeStraw ou les filtres Katadyn.

Pour en savoir plus, télécharge mon dossier : Les 5 meilleures techniques pour purifier de l’eau non potable.

Étape 3 : Sois capable de soigner tes proches si les secours sont indisponibles

Selon la dégradation de la situation, les secours peuvent mettre plusieurs jours à arriver, voire ne pas arriver du tout.

Dans ce genre de cas il y a deux risques :

  1. Qu’un de tes proches meurt des suites d’une blessure légère qui aurait pu être facilement soignée à l’hôpital.
  2. Que tu doives sortir sous les bombardements pour évacuer un de tes proches gravement blessé au risque de vous faire tuer tous les deux.

Tu dois donc être capable de soigner toi-même les blessures légères et de stabiliser les blessures les plus graves.

Tu peux télécharger mon dossier pour avoir la liste du matériel : Le kit de secours indispensable au quotidien. 

J’ai aussi réalisé une vidéo Youtube : Kit de secours : Les 26 éléments indispensables. 

Mais le meilleur matériel ne sert à rien si tu n’es pas formé, je te recommande très fortement de suivre une formation.

Clique ici pour lire mon article sur le sujet : 4 bons plans pour suivre une formation de secourisme ! 

Quelques heures de préparation pour des années de sérénité

Créer ton sac d’évacuation, trouver un endroit qui puisse te servir de refuge, créer un stock de nourriture, te constituer un kit de secours…

C’est probable que ça ne te serve jamais.

Et je l’espère sincèrement.

Mais si ça devait te servir, alors tu sauveras des vies. La tienne, et celle de tes proches.

 

Prépare-toi !

 

Antoine,

Apprendre Préparer Survivre

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ina
ina
2 mois il y a

Bonjour, article tres interessant Merci!
Il est impossible de s abonner a votre page pr revoir vos livre gratuitement

astuces pour constituer un stock de nourriture

10 CONSEILS POUR VOUS CONSTITUER UN STOCK DE NOURRITURE​

Protégez vous et vos proches !

Se constituer un stock de nourriture est indispensable pour faire face à la prochaine crise.

Faites le sans attendre, avant qu’il ne soit trop tard…

@

J’accepte, en renseignant mon adresse email, d’être abonné(e) à la lettre gratuite Apprendre Préparer Survivre. Mon adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur mes droits, je peux consulter la politique de confidentialité.