Bonjour,

Que ce soit pour sortir un blessé hors d’une zone de danger.

Pour attacher un objet à son sac à dos.

Ou pour créer un abri de fortune

Savoir réaliser des nœuds est indispensable en survie.

 

SOMMAIRE

 

Un nœud mal réalisé est un vrai danger

À chaque cas correspond un nœud.

S’il est mal réalisé ou mal adapté, vous courrez un vrai risque.

Si vous réalisez un nœud auto serrant (ou nœud coulant) pour sortir un blessé d’un ravin, vous risque de comprimer sa cage thoracique au point de lui couper la respiration et la circulation du sang.

Alors qu’un nœud de chaise aurait parfaitement fait l’affaire.

Si vous n’utilisez pas des nœuds faciles à défaire pour réaliser votre campement vous, risque de perdre un bon moment pour le démonter le lendemain matin.

Alors qu’un nœud de cabestan aurait pu être défait en quelques instants.

 

Les 5 nœuds indispensables

Je n’aime pas les longues listes.

On n’arrive pas à savoir ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Et il y a tellement de nouvelles choses à assimiler que quelques jours plus tard on ne se rappelle plus rien.

Voici donc les 5 nœuds qui me paraissent indispensables en survie.

 

1) Le nœud de chaise, une boucle non coulissante

Ce nœud marin à la particularité de créer une boule qui ne se serre pas, même soumis à une forte pression, il est également facile à défaire.

Il est particulièrement utile pour s’attacher de manière temporaire à un support et être retiré rapidement, comme une bitte d’amarrage.

Ou pour évacuer un blessé d’une zone de danger sans risquer de le comprimer avec un nœud coulissant.

Noeud chaise corde survie

2) Le nœud plat, pour réunir deux cordages

Il arrive fréquemment que l’on doive réunir deux cordages, le nœud plat est le plus simple et le plus solide pour cette situation

Attention, ce nœud ne fonctionne correctement qu’avec deux cordages du même diamètre.

Et s’il a été soumis à une forte pression, il peut être difficile à détacher.

 

Noeud plat attacher deux corde survie

3) Le nœud de cabestan, rapide à faire et à défaire

 Ce nœud extrêmement basique est très pratique pour attacher rapidement et solidement une corder à un support.

Il a l’avantage de pouvoir être réalisé d’une seule main et facile à défaire.

Noeud cabestan corde survie

4) Le nœud de huit double, pour attacher un mousqueton

C’est le nœud qui est utilisé pour s’attacher en escalade, il est simple à réaliser et à vérifier.

Il a également le grand avantage de pouvoir être réalisé en milieu de corde.

Noeud double huit corde survie

5 ) Le nœud de lovage, pour ranger proprement ses cordes 

Pour qu’elles soient faciles à réutiliser et qu’elles prennent le moins de place possible, les cordes doivent être rangées correctement.

Une fois lovées, les cordes peuvent être dépliées et réutilisées en un temps record.

Noeud double huit corde survie

Entrainez-vous jusqu’à pouvoir les faire les yeux fermés

Vous ne savez pas quand ni dans quelles conditions vous aurez besoin de réaliser ces nœuds.

Pour être paré à toute éventualité, vous devez les connaitre par cœur, leur réalisation doit devenir un réflexe.

Vous serez ainsi capable de les utiliser dans les pires conditions.

 

Préparez-vous.

 

Antoine

Apprendre Préparer Survivre

Leave a Reply